Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

EUROPE

DSK devient conseiller financier du gouvernement serbe

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/09/2013

L'ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn va devenir conseiller financier du gouvernement serbe, a-t-on appris jeudi soir. Relaxé dans l'affaire du Sofitel, il est encore poursuivi dans l'affaire du Carlton où il risque dix mois de prison.

Loin du FMI ou de l'Élysée, Dominique Strauss-Kahn va devenir le nouveau conseiller financier du gouvernement serbe. Belgrade a annoncé jeudi 12 septembre que l'ancien ministre, éloigné de la vie politique française à cause de ses frasques judiciaro-sexuelles, avait accepté ce poste. Il travaillera aux côtés de l'ancien chancelier autrichien, Alfred Gusenbauer.

Selon le vice-Premier ministre serbe, qui s'est exprimé jeudi soir à la télévision, la vie privée de l'ancien directeur général du FMI n'éclipse pas ses qualités d'économiste. "Par exemple, le grand Picasso traitait mal les femmes et les enfants, mais certaines autres personnes comme Hitler aimaient les femmes", a ainsi déclaré Aleksandar Vucic. "Si vous voulez juger Strauss-Kahn à cette aune, alors vous pouvez avoir un jugement négatif", a-t-il ajouté.

Un étranger pour résister à la corruption

"Nous avons déjà parlé, il n'était pas ravi après avoir vu ce qui l'attend, mais il a déjà proposé plusieurs solutions", a encore raconté Aleksandar Vucic. Fin juillet, le vice-Premier ministre avait estimé qu'un ressortissant étranger sans lien avec la scène politique locale serait moins susceptible de céder à des tentatives de corruption.

Dans un entretien à la chaîne russe Rossia 24, Dominique Strauss-Kahn, qui a échappé à des poursuites aux États-Unis dans l'affaire du Sofitel de Manhattan où une femme de chambre l'accusait d'agression sexuelle, avait déclaré que la politique
était du passé pour lui.

Il encourt dix ans de prison dans l'affaire du Carlton

"La réalité c'est que j'ai fait pour ma part quelques erreurs, c'est le moins qu'on puisse dire, et que la façon dont les choses se sont passées, m'ont effectivement écarté de l'élection présidentielle française. Mais pour moi c'est maintenant derrière moi", a-t-il dit. "Aujourd'hui j'oeuvre en tant que conseiller de gouvernements et de grandes entreprises dans de nombreux pays, dans tous les coins du monde : en Russie, en Afrique, en Amérique latine", a-t-il ajouté.

Dominique Strauss-Kahn a été renvoyé en correctionnelle en juillet dernier pour "proxénétisme aggravé en réunion" dans l'affaire dite du Carlton, des parties fines qui ont eu lieu à Paris et à Washington. Il encourt dix ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende au terme du procès qui pourrait se tenir dans environ un an.

Avec dépêches

Première publication : 13/09/2013

  • JUSTICE

    Affaire du Carlton : le parquet ne fait pas appel du renvoi de DSK en correctionnelle

    En savoir plus

  • FRANCE

    Vidéo : "Je ne pense pas avoir de problème particulier avec les femmes", affirme DSK

    En savoir plus

  • FRANCE

    DSK, un être "mi-homme, mi-cochon" ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)