Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Valls, l'acrobate"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Alpha Condé s'exprime sur le retour avorté de Dadis Camara a Conakry

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

PS : la fête de la "Tomatina" à la Rochelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise des migrants : l'Europe peine à trouver des solutions viables

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat déjoué du Thalys : la sécurité dans les transports au cœur du débat

En savoir plus

TECH 24

Eau High-tech

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'Assemblée Nationale, cœur de la démocratie française

En savoir plus

#ActuElles

L'organisation de l'État islamique et sa "théologie du viol"

En savoir plus

FOCUS

Nouvelle-Orléans : dix ans après le cyclone Katrina, le traumatisme demeure

En savoir plus

Afrique

Égypte : des milliers de pro-Morsi manifestent sous le slogan "Loyauté au sang des martyrs"

© AFP

Vidéo par Inès OLHAGARAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/09/2013

Des milliers de partisans du président islamiste Mohamed Morsi, destitué par l'armée début juillet, ont manifesté ce vendredi à travers le pays, en brandissant des photos des pro-Morsi abattus le 14 août. Un protestataire a été tué à Alexandrie.

Ces rassemblements sont désormais hebdomadaires. Les partisans du président islamiste Mohamed Morsi, destitué par l'armée le 3 juillet, ont une nouvelle fois manifesté ce vendredi au Caire pour réclamer le retour au pouvoir de l’ex-chef de l’État. Ils étaient quelques milliers à se recueillir dans le faubourg de Nasr City, ce quartier où l’armée avait réprimé dans un bain de sang les partisans de l’ancien président islamiste, le 14 août.

De nombreux protestataires, qui défilaient sous le slogan "Loyauté au sang des martyrs", brandissaient des photographies des pro-Morsi tués en scandant "Nous obtiendrons leurs droits ou nous mourrons comme eux", a rapporté un journaliste. Les manifestants scandaient également "À bas le pouvoir militaire", à l'adresse de l'armée.

Dans le nord du pays, des heurts entre pro-Morsi et résidents ont éclaté en marge de manifestations. Une personne a été tuée à Alexandrie et cinq autres blessées. La police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des affrontements à Mahalla et Tanta, dans le delta du Nil, ont rapporté des sources de sécurité et les médias d'État.

Dans la semaine qui a suivi le 14 août, les violences avaient explosé dans le pays. Au moins un millier de personnes ont été tuées - des pro-Morsi pour l'immense majorité - mais aussi quelques dizaines de membres des forces de l'ordre.

Face à ce chaos sécuritaire, le gouvernement a prolongé jeudi 12 septembre l'état d'urgence pour une durée de deux mois dans le pays, où un couvre-feu nocturne est imposé dans 14 des 27 provinces

Depuis un mois également, une vague sans précédent d'arrestations de Frères musulmans a considérablement réduit l’influence de la confrérie islamiste. Plus de 2 000 de leurs membres sont actuellement emprisonnés et la quasi-totalité des dirigeants du mouvement sous le coup de procès pour meurtres ou incitation aux meurtres.

Avec dépêches

 

Première publication : 13/09/2013

  • ÉGYPTE

    Le gouvernement égyptien prolonge l'état d'urgence de deux mois

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : double attentat meurtrier dans le Sinaï

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'attentat du Caire revendiqué par des djihadistes du Sinaï

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)