Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Australien Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

FRANCE

Marseille : après la mort de son fils, José Anigo veut agir dans les cités

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/09/2013

Une semaine après la mort de son fils, tué par balles à Marseille, José Anigo, le directeur sportif de l'OM, s'est exprimé vendredi dans L'Équipe. Face aux violences dans la cité phocéenne, il se dit prêt à agir dans les cités.

Meurtri par l’assassinat de son fils Adrien, âgé de 29 ans, abattu le 5 septembre lors d'un règlement de comptes, dans les quartiers nord de Marseille, José Anigo, le directeur sportif de l’OM, a accordé sa première interview au quotidien L’Équipe. Malgré la douleur, l’ancien footballeur a surtout voulu lancer un appel au calme et à la fin des violences qui secouent la cité phocéenne.

"À Marseille, les gens se tuent pour des conneries. Il y a beaucoup trop de morts dans cette ville. Ce sont souvent des gamins de moins de 30 ans qui sont emportés par la violence. Il faut que ça s’arrête", a expliqué José Anigo, qui a lui-même grandi dans les quartiers nord.

Pour tenter d’améliorer la situation, il ne souhaite pas que les politiques récupèrent son histoire à l’approche des élections municipales (23 et 30 mars 2014), mais il se propose "d’aller dans les cités, mener des actions, développer de vraies idées pour que la partie nord de notre ville, tellement riche humainement, ne se sente plus laissée à l’abandon". Selon lui, l’Olympique de Marseille pourrait s’engager à ses côtés dans ce combat : "Si je demande à ce que l’OM s’y implique, l’OM s'impliquera".

"Des amalgames pourris"

Interrogé par le quotidien sportif sur un éventuel lien entre le club de football et la mort de son fils, qui avait été incarcéré en 2007 pour une série de braquages, José Anigo a fait part de sa colère : "Tous ces amalgames pourris, je veux que ça s’arrête, ça me rend fou. J’en ai vraiment assez. Mon fils aimait le foot, il venait voir les matchs mais il était à des kilomètres et des kilomètres de l’OM".

Le directeur sportif a annoncé dans cet entretien qu’il avait porté plainte contre X pour assassinat devant le procureur de la République de Marseille, mais aussi contre Canal + et les Guignols à la suite d’un sketch sur la disparition de son fils. "On ne peut pas rire de tout et on ne plaisante pas avec la mort", a-t-il déclaré très ému.

Première publication : 13/09/2013

  • FRANCE

    Le fils du directeur sportif de l'OM José Anigo abattu à Marseille

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marseille : les pouvoirs publics prônent l'unité pour endiguer la violence

    En savoir plus

  • FRANCE

    Marseille : "Les règlements de comptes ne sont pas plus fréquents que l'an passé"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)