Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

Moyen-orient

Ban Ki-moon accuse Bachar al-Assad de "nombreux crimes contre l’humanité"

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/09/2013

À l'heure où l'ONU attend le rapport de ses experts sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, le secrétaire général des Nations unies a déclaré vendredi que le président syrien avait commis "de nombreux crimes contre l’humanité".

Il n’a pas mâché ses mots. Vendredi 13 septembre, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui était resté jusque là assez discret sur l’épineux dossier syrien, a accusé le président syrien de "nombreux crimes contre l’humanité".

"Les discussions se sont bien déroulées à Genève"

La sortie de Ban Ki-moon laisse entendre que le rapport des experts en armes chimiques de l’ONU – attendu prochainement – devrait en confirmer l’utilisation lors de l’attaque du 21 août dans les faubourgs de Damas. 

"Je pense que le rapport sera accablant, accablant sur l’utilisation d’armes chimiques même si je ne peux pas dire cela publiquement avant de l’avoir reçu", a-t-il ajouté lors d’une réunion à l’ONU sans toutefois attribué directement la responsabilité de ce massacre au président syrien. Ban Ki-moon s'est toutefois dit "persuadé que les responsables rendraient des comptes quand tout cela sera fini".

Ban à FRANCE24 : "le Conseil de sécurité aura un rôle à jouer"

"Je crois que la communauté internationale doit prendre des décisions fermes et nécessaires pour s'assurer que ce type de crime ne se reproduise plus jamais et pour que les responsables soient traduits en justice. Je pense que le Conseil de sécurité aura un rôle décisif à jouer ", a-t-il affirmé un peu plus tard dans un entretien exclusif à FRANCE24, qui sera diffusé samedi 14 septembre à 15h30.

Hollande appelle à "renforcer" le soutien à l'opposition

François Hollande et les chefs des diplomaties saoudienne, jordanienne et des Emirats arabes unis ont appelé vendredi à "renforcer le soutien international à l'opposition démocratique" en Syrie, à l'issue d'un entretien à l'Élysée.

Ils ont également appelé à la "nécessité de rester ferme à l'égard du régime de Bachar al-Assad".
 

Les inspecteurs de l’ONU, dont le rapport devrait être rendu public dans les tout prochains jours - lundi 16 septembre sûrement -, n’ont pas pour mission de déterminer qui est à l’origine de l’attaque chimique commise ce jour-là, mais seulement d’en vérifier l’existence.

Le régime syrien dément toute responsabilité dans l’attaque du 21 août. La Russie a accusé les rebelles d'avoir utilisé des gaz toxiques de façon à faire accuser le régime et à provoquer des frappes occidentales contre Damas.

Rencontre entre Kerry, Fabius et Hague lundi

Toujours d'un point de vue diplomatique, après une rencontre à Genève avec son homologue russe Sergueï lavrov, le chef de la diplomatie américaine John Kerry s'entretiendra lundi 16 septembre, à Paris, avec les ministres des Affaires étrangères français et britannique Laurent Fabius et William Hague.

Le chef de la diplomatie française qui sera dimanche en Chine a annulé une visite en Mongolie, qui devait se tenir lundi, en raison de cette rencontre tripartite.

Avec dépêches

Première publication : 13/09/2013

  • DIPLOMATIE

    Syrie : Washington et Moscou se donnent rendez-vous à la fin du mois

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le régime syrien a-t-il déplacé son arsenal chimique ?

    En savoir plus

  • SYRIE

    Reprise des négociations à Genève : Kerry et Lavrov campent sur leurs positions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)