Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

Moyen-Orient

Au moins 26 morts dans un attentat suicide dans le nord de l'Irak

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/09/2013

Un kamikaze s'est fait exploser samedi lors de funérailles près de Mossoul, dans le nord de l'Irak. Les autorités font état d'au moins 26 morts et de 46 blessés. La veille, 30 personnes ont été tuées dans un attentat près de Bagdad.

Au moins 26 personnes ont été tuées et 46 autres blessées samedi lorsqu'un kamikaze a fait exploser une bombe lors de funérailles dans le nord de l'Irak, selon des sources hospitalières.

L'attentat s'est produit dans la petite ville de Baashiqah, située à 20 kilomètres au nord de Mossoul, lorsque le kamikaze est entré dans une tente dressée pour des funérailles, où une famille recevait les condoléances d'amis et de voisins, selon un lieutenant de la police locale.

L'attaque visait les funérailles d'un homme de 45 ans, décédé dans un accident de voiture, issu de la communauté chabak, une secte ésotérique kurde. Cette communauté, qui compte quelque 30 000 membres, vit aux confins de la frontière turque.

Dans d'autres attaques, un policier a été tué et deux autres blessés par un engin piégé au sud-est de Mossoul, tandis qu'un homme et une femme étaient tués par une bombe qui a explosé au passage d'un véhicule transportant des ouvriers agricoles près de Doujaïl, à 60 kilomètres au nord de Bagdad.

Des violences endeuillent quasi-quotidiennement l'Irak, avec plus de 4 000 morts depuis le début de l'année, selon un bilan établi par l'agence de presse AFP à partir de sources médicales et policières.

Vendredi, un double attentat à la bombe avait fait 30 morts et 24 blessés devant une mosquée où sunnites et chiites avaient été invités à prier ensemble au nord de Bagdad.

Avec dépêches

 

Première publication : 14/09/2013

  • IRAK

    Colère des Irakiens devant l'incapacité des autorités à faire cesser les violences

    En savoir plus

  • IRAK

    Un nouveau chef d'Al-Qaïda en Irak s'affiche à visage découvert sur YouTube

    En savoir plus

  • IRAK

    Irak : au moins 30 morts dans un double attentat près d'une mosquée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)