Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Moyen-orient

Accord de Genève sur la Syrie : une "première étape" selon Fabius

© Capture d'écran FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/09/2013

Le ministre français des Affaires étrangères a salué dimanche depuis Pékin, où il est en visite, l'accord russo-américain sur l'élimination des armes chimiques en Syrie. Mais la France attend le rapport de l'ONU pour arrêter sa position.

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius s'est exprimé dimanche 15 septembre à Pékin au sujet de l'accord conclu la veille par ses homologues russe et américain sur la Syrie. "C'est une avancée importante, mais c'est une première étape", a souligné le ministre français devant la presse à l'issue d'une rencontre avec son homologue chinois, Wang Hi.

"Ce qui apparaissait impossible quelques jours auparavant, maintenant devient possible. En effet, il y a seulement une semaine, le régime syrien n'admettait pas qu'il soit à la tête d’un arsenal chimique de plus de 1 000 tonnes et qu’il y ait eu un massacre chimique le 21 août. Une semaine plus tard, les choses ont heureusement bougé et il faut s’en feliciter."

"Il est prévu, dans le cadre du chapitre 7, que s'il y a des actes qui ne sont pas conformes avec les engagements, le Conseil de sécurité devra être saisi. Il n'y aura pas de sanction automatique mais il y aura un recours automatique au Conseil de sécurité par le chapitre 7. Le plus important c'est de suivre d'une manière extrêmement précise l'application des engagements pris et s'il y a dérives par rapport à ces engagements, il y aura immédiatement réaction" a encore affirmé Laurent Fabius.

La suite à donner à cette avancée est, selon le chef de la diplomatie française, de renforcer l'opposition syrienne modérée, pas les "terroristes". Samedi, il avait indiqué que la France "tiendrait compte du rapport des inspecteurs de l'ONU publié lundi sur le massacre de Damas pour arrêter sa position".

Au terme de près de trois jours de négociations à Genève, les États-Unis et la Russie ont conclu samedi un accord prévoyant un démantèlement complet des armes chimiques détenues par le gouvernement du président Bachar al-Assad d'ici le premier semestre 2014. Ces dernières semaines, la France était partisane, aux côtés de Washington, d'une intervention militaire contre Damas. 

Avec dépêches
 

Première publication : 15/09/2013

  • SYRIE

    Deux sénateurs républicains fustigent l'accord américano-russe sur la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Accord entre les États-Unis et la Russie sur les armes chimiques en Syrie

    En savoir plus

  • ENTRETIEN EXCLUSIF

    John McCain : "L'inaction américaine sur le cas syrien est gênante pour Hollande"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)