Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

SPORT

Le Congo-Brazzaville, star des 7e Jeux de la Francophonie

© Pierre-René Worms

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 18/10/2013

Le Congo-Brazzaville remporte la médaille d’or du tournoi de football des 7e Jeux de la Francophonie, qui se sont achevés dimanche. Les Diablotins rouges, qui ont entamé la compétition avec 3 jours de retard, se sont imposés en finale face au Maroc.

Le Congo-Brazzaville a remporté au bout du suspense la médaille d’or du tournoi de football des 7e Jeux de la Francophonie. Menés jusqu’à la 75e minute par une belle équipe du Maroc, les Congolais doivent leur salut à un doublé marqué en 10 minutes par leur attaquant Obassi-Ngatsongo (75e et 83e).

Un doublé qui permet au Congo-Brazzaville de conserver son titre acquis à Beyrouth en 2009. C’est la première fois qu’un pays réussit à remporter lors de deux éditions consécutives le tournoi de football masculin.

Problèmes de visas pour les Congolais

"C’est énorme pour le peuple congolais", confie au micro de FRANCE 24 Gloire Mayanith, capitaine de cette sélection congolaise . "On a conservé ce trophée acquis en 2009. Pourtant, nous sommes arrivés à Nice dans des conditions difficiles." C’est le moins que l’on puisse dire !  "On n’a pas eu de préparation. Nous sommes arrivés à Nice au dernier moment car on ne croyait pas pouvoir venir en France."

Conséquence, les athlètes du Congo-Brazzaville ont fait leur entrée aux Jeux de la Francophonie avec trois jours de retard (lundi 9 septembre), après avoir été privé de visas. Dès lors, les joueurs de Jean-Eloi Mankou ont dû disputer cinq matches en une semaine dont trois en trois jours ! Une hérésie normalement interdite par les règles de la Fifa qui préconise au moins 48 heures de repos entre chaque rencontre.

Cinq matches en une semaine pour les Congolais !

Parcours du Congo-Brazzaville :

Lundi 9 septembre : Congo-Brazzaville – France 3-0
Mardi 10 septembre : Congo-Brazzaville – Canada 3-1
Mercredi 11 septembre : Congo-Brazzaville – Rwanda 1-1
Vendredi 13 septembre : Congo-Brazzaville – Sénégal 0-0 (3 t.a.b 2)
Dimanche 15 septembre : Congo-Brazzaville – Maroc 2-1 

"C’était une semaine très difficile et compliquée", avoue le défenseur Thomaso Etou. "On voulait venir défendre notre titre et on a finalement accompli notre mission." Une mission réussie grâce, notamment, à un état d’esprit irréprochable et un collectif bien rôdé. "Le collectif fait notre force. On se connaît tous depuis quatre ans", confirme le capitaine Gloire Mayanith. "On a joué ensemble la Coupe d’Afrique des cadets 2011 et 2013 et la Coupe du monde des moins de 17 ans en 2011."

Les Diablotins rouges sont des habitués des bonnes performances lors des Jeux de la Francophonie. Ainsi en 1989 et en 1994, les Congolais ont décroché la médaille de bronze. Lors de la 3e édition en 1997 à Madagascar, ils grimpent d’une marche avec la médaille d’argent avant la double consécration à Beyrouth en 2009 et donc cette année à Nice.

"Après avoir gagné notre premier match contre la France, on s’est dit que tout était possible", explique à FRANCE 24 l’entraîneur Jean-Eloi Mankou. "On a puisé dans notre mental surtout que l’on n’avait que 15 joueurs (au lieu de 20 pour les autres équipes, NDLR). Les mots me manquent pour exprimer ma joie après cette performance." 

Première publication : 15/09/2013

  • JEUX DE LA FRANCOPHONIE

    Les basketteuses ivoiriennes en or malgré la défection de trois joueuses

    En savoir plus

  • ARTS

    Photos/audio : les arts visuels à l'honneur des Jeux de la Francophonie

    En savoir plus

  • LUTTE AFRICAINE

    Les "Dieux du sable" entrent dans l’arène des Jeux de la Francophonie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)