Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Amériques

Québec : manifestation à Montréal contre le projet de loi sur la laïcité

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/09/2013

Des milliers de personnes ont manifesté, samedi à Montréal, à l'appel d'un collectif musulman contre le projet de "charte des valeurs" laïques du gouvernement, qui prévoit de bannir les signes religieux ostentatoires dans l'administration.

Le projet de loi du gouvernement québécois sur la laïcité suscite les craintes de la communauté musulmane. Samedi 14 septembre, une manifestation contre ce texte, qui prévoit de bannir les signes religieux ostentatoires dans la fonction publique, a rassemblé plusieurs milliers de personnes à Montréal.

"Non, non à la charte" ou "Marois, ta charte, on n'en veut pas", ont scandé les manifestants en référence à la "charte des valeurs" de la Première ministre du Québec Pauline Marois. À la fin de la manifestation, Adil Charkaoui, un porte-parole du "collectif québécois contre l'islamophobie", a harangué la foule, en grande majorité des musulmans, en leur promettant d'aller devant les tribunaux pour contester une loi qui sera discutée à l'Assemblée nationale de Québec à l'automne.

Appelées à manifester avec les musulmans, les associations juives avaient décliné cette invitation en raison de la fête de Yom Kippour.

"Laïcité à la française"

Le gouvernement indépendantiste de la province du Québec a présenté il y a quelques jours une "charte des valeurs" dont un volet porte à controverse : l'interdiction faite aux agents de la fonction publique de porter des signes religieux comme la kippa, le hijab ou le turban. Avec cette "charte des valeurs", le gouvernement Marois a clairement annoncé son intention de défendre l'idée d'une laïcité "à la française".

En France, beaucoup "disaient que c'était l'Apocalypse, que les écoles allaient se vider, mais en fait le bilan de l'expérience française nous montre que la vaste majorité des étudiantes qui étaient concernées par l'interdit (de porter le voile islamique, NDLR) ont accepté finalement de renoncer à leur voile", a confié le ministre des Institutions démocratiques, Bernard Drainville. "C'est un choix de société que vous avez fait en France, au nom de la République, pour le Québec c'est au nom d'un choix collectif et de certaines valeurs que nous souhaitons affirmer", a-t-il poursuivi.

Les manifestants de samedi ont, au contraire, dénigré la laïcité "à la française" en criant "Le Québec, c'est pas la France" afin de réaffirmer leur attachement à la liberté d'afficher leur religion sur leur lieu de travail.

Avec dépêches

Première publication : 15/09/2013

  • QUÉBEC

    Interdire les symboles religieux, la charte qui ne passe pas au Québec

    En savoir plus

  • CANADA

    Le Québec veut bannir les signes religieux dans les institutions publiques

    En savoir plus

  • FRANCE

    La charte de la laïcité à l'école vivement critiquée par les religieux

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)