Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

Amériques

Québec : manifestation à Montréal contre le projet de loi sur la laïcité

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/09/2013

Des milliers de personnes ont manifesté, samedi à Montréal, à l'appel d'un collectif musulman contre le projet de "charte des valeurs" laïques du gouvernement, qui prévoit de bannir les signes religieux ostentatoires dans l'administration.

Le projet de loi du gouvernement québécois sur la laïcité suscite les craintes de la communauté musulmane. Samedi 14 septembre, une manifestation contre ce texte, qui prévoit de bannir les signes religieux ostentatoires dans la fonction publique, a rassemblé plusieurs milliers de personnes à Montréal.

"Non, non à la charte" ou "Marois, ta charte, on n'en veut pas", ont scandé les manifestants en référence à la "charte des valeurs" de la Première ministre du Québec Pauline Marois. À la fin de la manifestation, Adil Charkaoui, un porte-parole du "collectif québécois contre l'islamophobie", a harangué la foule, en grande majorité des musulmans, en leur promettant d'aller devant les tribunaux pour contester une loi qui sera discutée à l'Assemblée nationale de Québec à l'automne.

Appelées à manifester avec les musulmans, les associations juives avaient décliné cette invitation en raison de la fête de Yom Kippour.

"Laïcité à la française"

Le gouvernement indépendantiste de la province du Québec a présenté il y a quelques jours une "charte des valeurs" dont un volet porte à controverse : l'interdiction faite aux agents de la fonction publique de porter des signes religieux comme la kippa, le hijab ou le turban. Avec cette "charte des valeurs", le gouvernement Marois a clairement annoncé son intention de défendre l'idée d'une laïcité "à la française".

En France, beaucoup "disaient que c'était l'Apocalypse, que les écoles allaient se vider, mais en fait le bilan de l'expérience française nous montre que la vaste majorité des étudiantes qui étaient concernées par l'interdit (de porter le voile islamique, NDLR) ont accepté finalement de renoncer à leur voile", a confié le ministre des Institutions démocratiques, Bernard Drainville. "C'est un choix de société que vous avez fait en France, au nom de la République, pour le Québec c'est au nom d'un choix collectif et de certaines valeurs que nous souhaitons affirmer", a-t-il poursuivi.

Les manifestants de samedi ont, au contraire, dénigré la laïcité "à la française" en criant "Le Québec, c'est pas la France" afin de réaffirmer leur attachement à la liberté d'afficher leur religion sur leur lieu de travail.

Avec dépêches

Première publication : 15/09/2013

  • QUÉBEC

    Interdire les symboles religieux, la charte qui ne passe pas au Québec

    En savoir plus

  • CANADA

    Le Québec veut bannir les signes religieux dans les institutions publiques

    En savoir plus

  • FRANCE

    La charte de la laïcité à l'école vivement critiquée par les religieux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)