Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

Amériques

Québec : manifestation à Montréal contre le projet de loi sur la laïcité

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/09/2013

Des milliers de personnes ont manifesté, samedi à Montréal, à l'appel d'un collectif musulman contre le projet de "charte des valeurs" laïques du gouvernement, qui prévoit de bannir les signes religieux ostentatoires dans l'administration.

Le projet de loi du gouvernement québécois sur la laïcité suscite les craintes de la communauté musulmane. Samedi 14 septembre, une manifestation contre ce texte, qui prévoit de bannir les signes religieux ostentatoires dans la fonction publique, a rassemblé plusieurs milliers de personnes à Montréal.

"Non, non à la charte" ou "Marois, ta charte, on n'en veut pas", ont scandé les manifestants en référence à la "charte des valeurs" de la Première ministre du Québec Pauline Marois. À la fin de la manifestation, Adil Charkaoui, un porte-parole du "collectif québécois contre l'islamophobie", a harangué la foule, en grande majorité des musulmans, en leur promettant d'aller devant les tribunaux pour contester une loi qui sera discutée à l'Assemblée nationale de Québec à l'automne.

Appelées à manifester avec les musulmans, les associations juives avaient décliné cette invitation en raison de la fête de Yom Kippour.

"Laïcité à la française"

Le gouvernement indépendantiste de la province du Québec a présenté il y a quelques jours une "charte des valeurs" dont un volet porte à controverse : l'interdiction faite aux agents de la fonction publique de porter des signes religieux comme la kippa, le hijab ou le turban. Avec cette "charte des valeurs", le gouvernement Marois a clairement annoncé son intention de défendre l'idée d'une laïcité "à la française".

En France, beaucoup "disaient que c'était l'Apocalypse, que les écoles allaient se vider, mais en fait le bilan de l'expérience française nous montre que la vaste majorité des étudiantes qui étaient concernées par l'interdit (de porter le voile islamique, NDLR) ont accepté finalement de renoncer à leur voile", a confié le ministre des Institutions démocratiques, Bernard Drainville. "C'est un choix de société que vous avez fait en France, au nom de la République, pour le Québec c'est au nom d'un choix collectif et de certaines valeurs que nous souhaitons affirmer", a-t-il poursuivi.

Les manifestants de samedi ont, au contraire, dénigré la laïcité "à la française" en criant "Le Québec, c'est pas la France" afin de réaffirmer leur attachement à la liberté d'afficher leur religion sur leur lieu de travail.

Avec dépêches

Première publication : 15/09/2013

  • QUÉBEC

    Interdire les symboles religieux, la charte qui ne passe pas au Québec

    En savoir plus

  • CANADA

    Le Québec veut bannir les signes religieux dans les institutions publiques

    En savoir plus

  • FRANCE

    La charte de la laïcité à l'école vivement critiquée par les religieux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)