Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

SUR LE NET

USA : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Confusion autour de la tenue du procès de Simone Gbagbo mercredi

    En savoir plus

  • Un présumé terroriste canadien abattu après avoir fauché deux militaires

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Ligue des Champions : à Nicosie, le PSG veut consolider sa première place

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

Afrique

L'armée égyptienne reprend Delga, ville tenue par les islamistes

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/09/2013

L'armée égyptienne est entrée de force lundi, à Delga. La ville du centre du pays était tenue depuis un mois par des islamistes, partisans du président déchu Mohamed Morsi. De nombreuses églises coptes y auraient été incendiées.

L'armée a lancé, lundi 16 septembre, à l'aube l'assaut contre les islamistes retranchés dans la ville de Delga dans le centre de l'Égypte. Cette localité, où la minorité chrétienne copte est très présente, était tenue depuis un mois par les islamistes, partisans du président déchu Mohamed Morsi, renversé le 3 juillet dernier.

Les 32 entrées de cette ville de quelque 120 000 habitants, tenues depuis 31 jours par des militants armés, ont été reprises par les forces de l'ordre et fermées à toute personne voulant entrer ou sortir, a assuré l'agence de presse gouvernementale Mena. Un couvre-feu de jour a été imposé, selon l'agence.

Selon des sources ayant requis l'anonymat, de nombreuses églises ont été incendiées dans la ville depuis la chute de Mohamed Morsi. Des responsables de la sécurité ont également accusé les militants de s'en être pris aux habitants chrétiens.

Campagne sanglante anti-Morsi

L'ancien président Mohamed Morsi a été destitué et arrêté par l'armée le 3 juillet, après que des millions d'Egyptiens eurent manifesté pour réclamer son départ. Les militaires ont aussitôt mis en place un gouvernement intérimaire, chargé de changer la Constitution et d'organiser des élections législatives et présidentielle pour début 2014. Mais depuis le 14 août, l'armée et la police mènent une campagne extrêmement sanglante de répression visant les manifestations pro-Morsi, et en particulier la confrérie du président, les Frères musulmans, qui avaient remporté haut la main les législatives de 2012.

En une semaine, à la mi-août, au moins un millier de personnes ont été tuées dans la dispersion très violente de manifestations réclamant le retour du président déchu, notamment au Caire. Les victimes sont pour l'immense majorité des pro-Morsi et notamment issus des Frères musulmans. Et depuis, la quasi-totalité des dirigeants de la confrérie ont été arrêtés. Ils sont jugés, comme Mohamed Morsi, notamment pour "incitation au meurtre" de manifestants du temps, où ils étaient au pouvoir.

Avec dépêches

Première publication : 16/09/2013

  • ÉGYPTE

    Le gouvernement égyptien prolonge l'état d'urgence de deux mois

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : double attentat meurtrier dans le Sinaï

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'attentat du Caire revendiqué par des djihadistes du Sinaï

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)