Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

Afrique

La justice ordonne le gel des avoirs des chefs des Frères musulmans

© AFP | Archive - Manifestants pro-Morsi

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/09/2013

La justice égyptienne a ordonné mardi le gel des avoirs des principaux dirigeants des Frères musulmans. Plusieurs d'entre eux, sont actuellement détenus et jugés pour "incitation au meurtre" de manifestants anti-Morsi.

En Égypte, la justice a ordonné, mardi 17 septembre, le gel des avoirs des principaux dirigeants islamistes du pays, notamment ceux des Frères musulmans, la confrérie de l'ex-président Mohamed Morsi destitué par l'armée, a-t-on appris de source judiciaire.

Par ailleurs, Gehad al-Haddad, porte-parole de la confrérie a également été arrêté un peu plus tard dans la journée. Sous le coup d'un mandat d'arrêt comme de nombreux membres de la confrérie, il était très actif sur les réseaux sociaux et s'exprimait régulièrement dans les médias.

Une quinzaine de personnalités visées

Réclamé par le parquet, le gel des avoirs vise notamment Mohamed Badie, le guide suprême des Frères musulmans, et ses deux adjoints Khairat al-Chater et Rachad al-Bayoumi, actuellement détenus et jugés pour "incitation au meurtre" de manifestants anti-Morsi. Parmi eux, Khairat al-Chater, riche homme d'affaires, passe pour être le grand argentier des Frères musulmans.

Outre les dirigeants de la puissante confrérie, plusieurs de leurs alliés sont également visés, notamment le leader salafiste Hazem Abou Ismaïl et le prédicateur pro-Morsi, Safwat Higazi, également incarcérés.

Au total, une quinzaine de figures de l'islam politique égyptien sont ainsi privées de leurs avoirs.

Depuis la destitution et l'arrestation le 3 juillet de Mohamed Morsi, les nouvelles autorités installées par l'armée ont lancé une vaste campagne contre la confrérie et ses alliés islamistes, à l'exception notable du parti salafiste al-Nour, qui a été associé à la transition.

La répression a connu son paroxysme le 14 août, lorsque l'armée et la police ont détruit deux campements de milliers d'islamistes réclamant le retour au pouvoir du président déchu, le premier élu démocratiquement du pays.

Durant ces violences et la semaine qui a suivi, plus d'un millier de personnes ont péri, en grande majorité des manifestants pro-Morsi. Dans le même temps, plus de 2 000 membres des Frères musulmans ont été arrêtés.

Avec dépêches

Première publication : 17/09/2013

  • ÉGYPTE

    Le gouvernement égyptien prolonge l'état d'urgence de deux mois

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Égypte : double attentat meurtrier dans le Sinaï

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'attentat du Caire revendiqué par des djihadistes du Sinaï

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)