Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les soldats du califat ?

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

Amériques

Espionnage : Dilma Rousseff reporte sa visite à Washington

© AFP | La présidente brésilienne Dilma Rousseff.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/09/2013

Suite aux soupçons d’espionnage du Brésil par les renseignements américains et à l’absence d’explications des États-Unis, la présidente brésilienne Dilma Rousseff a annoncé qu’elle reportait sa visite d'État à Washington prévue le 23 octobre.

Après un entretien téléphonique d’une vingtaine de minutes - sur lequel rien n’a fuité - avec le président américain Barack Obama, elle a pris sa décision : Dilma Rousseff n’ira pas à la Maison Blanche. En tous les cas pas le 23 octobre, comme c’était initialement prévu. "Les conditions n'étaient pas réunies pour effectuer cette visite à la date convenue", a annoncé dans un communiqué la présidence brésilienne, déclarant attendre des États-Unis "un éclaircissement satisfaisant des faits avec des explications à la hauteur et l'engagement de cesser les activités d'interception".

Wahsington a pris acte par la voix du porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, qui a affirmé qu'un tel déplacement "ne devrait pas être éclipsé par un seul dossier quelles que soient son importance ou les difficultés qu'il présente" tout en appelant de ses vœux une visite prochaine.

Révélations d'Edward Snowden

La tenue de ce déplacement officiel dépendait selon Brasilia des explications fournies par Washington sur un cas d'espionnage des communications privées de la présidente et de certains de ses collaborateurs par les services secrets américains. Ces révélations s'appuient sur des documents de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) fournis par l'ex-informaticien américain Edward Snowden au journaliste américain Glenn Greenwald, qui vit à Rio de Janeiro.

Après ces fuites, Brasilia avait annoncé le report du voyage de l'équipe qui devait préparer la visite d'État de Dilma Rousseff aux États-Unis. La présidente brésilienne avait déjà directement évoqué la question avec son homologue américain en marge du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg, début septembre, où Barack Obama s'était engagé à suivre personnellement le dossier et à lui fournir des explications. Il n'a, semble-t-il, pas su convaincre.

Avec dépêches
 

Première publication : 17/09/2013

  • ÉTATS-UNIS – BRÉSIL

    Affaire Snowden : Washington veut dissiper les tensions avec le Brésil

    En savoir plus

  • SCANDALE PRISM

    Espionnage : les tensions entre le Brésil et les États-Unis montent d'un cran

    En savoir plus

  • SCANDALE PRISM

    Espionnage : le Brésil et le Mexique somment les États-Unis de s'expliquer

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)