Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 18/09/2013

USA : la tuerie de Washington ravive le débat sur les armes à feu

Aujourd’hui sur le net, la tuerie de Washington relance le débat sur le contrôle des armes à feu aux Etats-Unis. Des milliers de sud-Africains se mobilisent pour un conducteur impliqué dans un terrible accident. Et une plateforme de vidéo à la demande britannique invente la machine à télétransporter.

USA : la tuerie de Washington ravive le débat sur les armes à feu

« Quand assez sera-t-il assez ? » C’est la question que pose l’élue démocrate Dianne Feinstein après la fusillade meurtrière survenue, lundi, dans un bâtiment de la marine à Washington. Comme elle, plusieurs parlementaires américains favorables au renforcement du contrôle des armes à feu tentent de relancer le débat sur cette question au lendemain de la tragédie.

Un débat plus que jamais nécessaire pour de nombreux internautes qui ont fait part, sur les réseaux sociaux, de leur sympathie avec les proches des victimes tout en exprimant leur lassitude face à ces tueries à répétition.

Les appels à des mesures plus strictes sur les armes à feu se multiplient donc sur le web. Des dispositifs qui sont jugés d’autant plus indispensables qu’Aaron Alexis, le tireur présumé de Washington, était connu pour ses excès de violence, et avait notamment été arrêté au Texas pour avoir vidé son chargeur à travers le plafond de son domicile en 2010.

Mais d’autres estiment au contraire que cette tragédie prouve l’inefficacité des contrôles des antécédents pour tout acheteur d’armes à feu, une mesure que préconisent certains législateurs. Aaron Alexis avait en effet obtenu un badge lui permettant d’accéder aux locaux de l’US Navy en dépit d’une enquête menée sur lui par les autorités fédérales.

Et certains comme Robert Zimmerman, le frère de George Zimmerman qui a récemment été acquitté du meurtre d’un adolescent noir en Floride, ont quant à eux fait remarquer que Washington disposait de lois très strictes en matière d’armes à feu, sans que cela ait pu éviter la fusillade de lundi.

 

Afrique du Sud : soutiens en ligne pour un conducteur de camion

En Afrique du Sud, des milliers d’internautes se mobilisent actuellement pour afficher leur soutien à Sanele May, un chauffeur de poids lourd de 23 ans, à l’origine, il y a une dizaine de jours, d’un terrible accident de circulation dans la ville de Pinetown, située dans la périphérie de Durban. Un drame effroyable qui a fait de nombreuses victimes et dont devra prochainement répondre le conducteur du camion devant la justice du pays qui l’accuse de meurtre et de conduite dangereuse. Des chefs d’inculpation qu’ils sont nombreux à remettre en cause sur la Toile…

C’est notamment le cas des quelque 14 000 signataires de cette pétition en ligne qui appellent les autorités judiciaires sud-africaines à faire toute la lumière sur les circonstances de l’accident et à ne pas faire de Sanele May un bouc émissaire dans cette affaire. Des internautes qui estiment que le poids lourd à l’origine du drame était en très mauvais état et que la société qui employait le jeune conducteur, Sagekal Logistics, doit donc elle aussi être tenue responsable, du moins en partie, du carambolage.

Sur Facebook, un groupe de soutien au chauffeur incriminé a également vu le jour et compte plus de 7 600 membres qui invitent les citoyens sud-africains à ne pas juger trop vite le responsable présumé de l’accident et à faire preuve de compassion vis-à-vis d’un homme présenté comme traumatisé par l’expérience qu’il a vécue.

Une mobilisation importante qui aura cependant du mal à convaincre la justice de se montrer clémente à l’égard du conducteur alors que les autorités ont fait de la lutte contre l’insécurité routière une cause nationale. Un phénomène qui constitue un véritable fléau en Afrique du Sud où, selon une récente étude, pas moins de 38 personnes meurent en moyenne chaque jour sur les routes du pays.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Couronnée Miss America 2014 dimanche, lors d’une cérémonie à Atlantic City, Nina Davuluri divise les Etats-Unis. En effet, la victoire de cette étudiante new-yorkaise de descendance indienne a été accueillie, sur les réseaux sociaux, par un flot de messages à caractère raciste, dont une partie faisait l’amalgame entre ses origines et le terrorisme islamiste. Une avalanche de commentaires pleins de préjugés que les internautes américains ont été nombreux à dénoncer tout en applaudissant le choix du jury qui reflète, selon eux, la diversité culturelle de leur pays.


« Ces hommes qui prennent trop de place dans le train »

Intitulé « Ces hommes qui prennent trop de place dans le train », ce blog Tumblr dénonce les usagers qui prennent trop leurs aises dans les transports en commun, au détriment des autres voyageurs. Des photos prises dans le métro ou le bus qui montrent généralement des usagers masculins et qui, d’après l’auteur de ce blog, illustrent les différences de comportements entre les hommes et les femmes dans l’occupation de l’espace public.

 

Vidéo du jour

A l’occasion de la sortie en DVD du dernier volet cinématographique de la saga Star Trek, une plateforme de vidéo à la demande britannique s’est amusée à faire croire à des personnes se promenant dans un centre commercial qu’une machine permettant de télétransporter des individus avait été inventée par une équipe de chercheurs. Une mise en scène réalisée grâce au concours de plusieurs complices présents dans la foule à découvrir au plus vite sur les sites de partage…

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/12/2014 Réseaux sociaux

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

Au sommaire de cette édition : les internautes indiens affichent leur solidarité avec le Pakistan ; l’acteur Samuel L. Jackson chante contre les violences policières aux...

En savoir plus

17/12/2014 Réseaux sociaux

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

Au sommaire de cette édition : les internautes australiens affichent leur solidarité avec la communauté musulmane; la Toile indienne réagit à l’arrestation d’un partisan de...

En savoir plus

16/12/2014 Réseaux sociaux

La Toile témoigne de la marée noire au Bangladesh

Au sommaire de cette édition : la Toile témoigne de la marée noire au Bangladesh; les fans de Justin Bieber font part de leur émotion après la mort de son chien; et un jeune...

En savoir plus

15/12/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : les internautes traquent les faux soldats

Au sommaire de cette édition : aux Etats-Unis, les internautes traquent les faux soldats; une comédienne indienne dénonce le phénomène du harcèlement sexuel; et un éleveur...

En savoir plus

13/12/2014 Réseaux sociaux

L'école à l'ère du numérique

Cours de mathématiques au Collège International de Noisy le Grand, dans la banlieue parisienne. Dans cette classe de 6ème, les exercices sont faits sur ordinateur. Cet...

En savoir plus