Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Economie

Trois banques françaises lancent Paylib, nouveau concurrent de Paypal

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/09/2013

Sur le modèle de Paypal, la Société Générale, BNP Paribas et la Banque Postale lanceront fin septembre une solution commune de paiement en ligne, baptisée Paylib, pour régler ses achats sur internet, sans communiquer ses coordonnées bancaires.

BNP Paribas, Société générale et la Banque postale ont annoncé mardi 17 septembre le lancement d’un nouveau service de paiement numérique destiné à sécuriser les transactions de leurs clients, particuliers et commerçants.

Baptisé "Paylib", ce moyen de paiement permettra à partir de fin septembre aux 23 millions de particuliers des trois banques françaises de régler leurs achats en ligne à partir d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une tablette sans communiquer leurs coordonnées bancaires.

La nouvelle offre, déployée sur internet et sous la forme d’applications iOS et Android, se veut une réponse au service américain Paypal (groupe Ebay ), très populaire sur le web, qui donne à ses utilisateurs la possibilité d’effectuer des transactions avec une adresse de courrier électronique.

« Nos trois banques ont mené une coopération intense mais nous sommes ouverts (à d’autres acteurs) », a déclaré Laurent Goutard, directeur de la banque de détail de Société générale en France, au cours d’une conférence de presse.

Gratuit pour les particuliers, le service Paylib sera payant pour les commerçants. L’utilisateur pourra régler son achat grâce à ses seuls identifiants mais le système lui proposera d’utiliser autant de cartes de paiement qu’il le souhaite, pour peu qu’elles aient été distribuées par les établissements concernés.

Plusieurs grandes enseignes comme voyages-sncf.com, Leroy Merlin, PriceMinister ou vente-privee.com ont annoncé qu’elles proposeraient Paylib à leur clientèle. D’autres devraient suivre en cas de succès.

BNP, Société générale et la Banque postale ont décidé de conjuguer leurs efforts pour toucher, d’entrée de jeu, une masse importante d’utilisateurs alors que le paiement en ligne s’est imposé ces dernières années.

Si Paypal est présent en France depuis 2004, les banques françaises ont tardé à se lancer. En 2011, le Crédit agricole a mis en place son propre service de paiement, Kwixo, suivi un après par BPCE, avec S-Money.

Les opérateurs de téléphonie mobile veulent également leur part du marché. Orange, SFR et Bouygues Telecom ont dévoilé début 2011 une solution de paiement commune, Buyster.

Laurent Goutard n’a pas souhaiter donner de détails sur les commissions prélevées auprès des commerçants sur les achats effectués grâce à Paylib mais a assuré que l’offre était « compétitive » par rapport à celle de Paypal.

Reuters

Première publication : 18/09/2013

  • INTERNET

    PayPal transforme par erreur un Américain en l'homme le plus riche du monde

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    "Google Wallet", le portefeuille numérique qui provoque l’ire de PayPal

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    PayPal suspend le compte de WikiLeaks

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)