Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

SUR LE NET

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Cuba sans le soleil"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II: remaniement ou reniement ?

En savoir plus

MODE

Grand prix du livre de mode 2014

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Frédéric Beigbeder sur les traces de J.D. Salinger

En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

  • Liga : Munir El Haddadi, la nouvelle perle du Barça

    En savoir plus

  • Mineurs, lieux publics... l'OMS prend position contre la e-cigarette

    En savoir plus

  • Libye : les Occidentaux dénoncent les "ingérences extérieures"

    En savoir plus

  • Vidéo : consternation à Douala après la mort du footballeur Albert Ebossé

    En savoir plus

Afrique

En images : assauts spectaculaires d'immigrants à Melilla et Ceuta

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/09/2013

Des centaines de migrants africains ont tenté de pénétrer mercredi dans l'enclave espagnole de Ceuta, à la pointe du Maroc. La veille, ils étaient près de 350 à essayer de rentrer ainsi en Europe via les enclaves de Ceuta et Melilla.

Plusieurs centaines d'immigrants africains ont de nouveau tenté mercredi 18 septembre de pénétrer dans l'enclave espagnole de Ceuta, à la pointe nord du Maroc, sans succès cette fois après un autre assaut massif lancé la veille à Ceuta ainsi qu'à Melilla, a annoncé la Garde civile. "Un groupe de 300 à 400 personnes, à peu près équivalent à celui de la veille" a tenté d'entrer sur le territoire espagnol via la plage de Tarajal, dans la zone frontière, a indiqué un porte-parole, précisant que les autorités marocaines avaient déjoué cette tentative. "Personne n'a réussi à entrer", a-t-il précisé.

Cette tentative fait suite à l'arrivée, mardi 17 septembre, à Ceuta ainsi que dans l'autre enclave espagnole de Melilla, de près de 200 immigrants venus d'Afrique. Environ 300 immigrants clandestins africains avaient lancé un assaut conjugué contre la clôture grillagée séparant le Maroc de l'enclave espagnole de Melilla et une centaine d'entre eux sont parvenus à la franchir.



À Melilla, l'assaut mené à l'aube, particulièrement spectaculaire, a été émaillé d'incidents qui ont fait sept blessés, six gardes civils et un immigrant. Des images nocturnes, diffusées par la Garde civile, ont montré un flot ininterrompu d'immigrants escaladant une première clôture de plusieurs mètres de haut, puis une deuxième et une troisième, un peu plus basses, le grillage ployant sous leur poids. Une centaine d'entre eux ont réussi à pénétrer dans l'enclave, selon la préfecture de Melilla. Tandis que certains clandestins tentaient d'escalader la clôture, d'autres lançaient des objets en direction des gardes qui essayaient de contenir l'assaut.

À Ceuta, environ 350 immigrants venant de pays subsahariens ont tenté de rejoindre l'enclave, par la zone de Tarajal, et 91 y sont parvenus, avait indiqué la préfecture.

En 2012, plus de 2 800 migrants sont arrivés à Ceuta et Melilla

Les migrants parvenus à Ceuta et à Melilla ont été conduits dans un centre d'internement où les autorités espagnoles tenteront d'établir leur identité et leur nationalité. Certains seront renvoyés dans leur pays et d'autres acceptés en Espagne, selon les accords conclus entre Madrid et les paysconcernés. Ces deux villes constituent les deux uniques frontières terrestres entre l'Union européenne et l'Afrique. Plusieurs tentatives de passage de migrants y ont eu lieu ces derniers mois, parfois émaillées de heurts avec la police. Le 11 mars, 25 personnes avaient été blessées à Melilla, dont un Camerounais de 30 ans, décédé de ses blessures.

En 2012, 2 841 immigrants sont parvenus à passer en territoire espagnol dans les deux enclaves de Melilla et Ceuta limitrophes du Maroc, un chiffre en baisse par rapport à 2011. Ils ont soit franchi la clôture, soit nagé le long de la côte ou encore passé la frontière cachés dans un véhicule.

Avec dépêches

Première publication : 18/09/2013

  • GIBRALTAR

    L’Espagne poursuivra ses contrôles à Gibraltar en dépit des menaces britanniques

    En savoir plus

  • RELIGION

    À Lampedusa, le pape François condamne l'indifférence face au sort des migrants

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)