Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

SPORT

Mondial-2022 : le choix du Qatar influencé par des politiques reconnaît Sepp Blatter

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/09/2013

Dans un entretien à l'hebdomadaire allemand "Die Zeit" à paraître jeudi, le président de la Fifa, Joseph Blatter, a reconnu que le choix du Qatar pour accueillir le Mondial-2022 avait été influencé par des intérêts politiques et économiques.

Des intérêts politiques et économiques ont influencé le choix du Qatar pour accueillir le Mondial-2022. C'est ce qu'affirme Joseph Blatter, dans un entretien à paraître jeudi 19 septembre dans l'hebdomadaire allemand "Die Zeit". Questionné sur le point de savoir si le choix du Qatar n'avait pas été influencé par d'autres considérations que le sport, le président de la Fifa a ainsi répondu: "Il y a eu des influences politiques directes". "Des chefs de gouvernement européens ont conseillé à leurs membres qui pouvaient voter de se prononcer pour le Qatar, parce qu'ils étaient liés à ce pays par des intérêts économiques importants", a-t-il même ajouté.

Une commission d'éthique indépendante se penche sur la question


Concernant une éventuelle corruption lors de l'attribution du Mondial-2022 au Qatar, Sepp Blatter a déclaré: "Nous venons de charger une nouvelle commission d'éthique indépendante de tout examiner une nouvelle fois, dont l'attribution du Mondial au Qatar".

La Fifa a attribué en 2010, dans des conditions controversées, l'organisation du Mondial-2022 au Qatar.

Avec dépêches

 

Première publication : 18/09/2013

  • FOOTBALL

    Attribution du Mondial-2022 au Qatar : Sepp Blatter reconnaît "une erreur"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Qatar : vers une Coupe du monde 2022 en hiver

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial 2022 : le Qatar a-t-il triché ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)