Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Juppé n'est pas le Père Noël"

En savoir plus

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

SPORT

Victorieux au Pirée, le PSG bien lancé dans sa campagne européenne

© afp

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/09/2013

Le Paris Saint-Germain a lancé idéalement sa campagne en Ligue des champions en s’imposant 4-1 sur la pelouse de l’Olympiakos Le Pirée. Le PSG a fait la différence en 2e mi-temps grâce à un doublé de Thiago Motta et un but de Marquinhos.

Malgré un score très flatteur (4-1), la prestation du Paris Saint-Germain au Pirée laisse un goût d’inachevé tant les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic n’ont pas brillé comme ils ont pu le faire vendredi dernier lors de leur succès contre Bordeaux (2-0) en Ligue 1. "Ces trois points sont très importants. On a raté notre première période, mais nous nous sommes bien repris ensuite", a justement reconnu Thiago Motta, l’homme aux deux buts et une passe décisive. Même constat pour Laurent Blanc devant les caméras de BeIN Sport: "Il y a eu deux prestations. La première mi-temps a été un peu poussive de notre part à cause de nombreux déchets", a-t-il dit. "En deuxième période, ça a été nettement mieux", a analysé l’ancien sélectionneur de l’équipe de France.


Weiss répond à Cavani

Poussés par le vacarme infernal de supporteurs qui, d'un tifo, promettaient le "KO" au PSG, les Grecs étaient en effet entrés remarquablement dans la partie grâce avant tout au Slovaque Vladimir Weiss, qui touchait la barre de Sirigu dès la première minute de jeu. Une chaude alerte qui en appelait une nouvelle à peine quatre minutes plus tard. Après un corner mal dégagé par la défense parisienne, David Fuster a tiré sur le poteau.

Sans céder à la panique, les joueurs de Laurent Blanc ont pris l’avantage grâce à Zlatan Ibrahimovic, reconverti pour l’occasion en milieu de terrain créateur, qui a offert une merveilleuse passe à Maxwell dans le dos de la défense. Seul face au gardien adverse, l’arrière gauche brésilien a remis à Edinson Cavani (1-0, 19e). Cette avance d’un but n’a tenu que six minutes. Car Vladimir Weiss a encore joué le feu follet dans la défense parisienne, quitte à ridiculiser Marquinhos pour sa première sous les couleurs du PSG et Thiago Silva. Parti du côté droit, il a fait un petit pont sur l’ancien défenseur de l’AS Rome, recruté cet été pour 31,4 millions d’euros, puis éliminé en une fraction de seconde le capitaine parisien (1-1, 25e).

Doublé pour Thiago Motta

Après la pause, le PSG a pris le dessus. Épuisés par leurs efforts de la première période, les Grecs n'avaient plus les moyens de contester la supériorité technique des joueurs de la capitale et ce sont eux qui se sont retrouvés dans les cordes. Les Parisiens ont marqué à trois reprises sur corner, à chaque fois grâce au milieu de terrain Thiago Motta.

À cinq minutes d’intervalle, l’Italien a repris victorieusement de la tête deux corners d’Ezequiel Lavezzi (3-1, 68e, 73e) puis s’est mué en tireur sur le but de Marquinhos (4-1, 86e). À 19 ans, le Brésilien a ainsi fait en partie oublier son gros manque de vigilance sur le but de l’Olympiakos pour son premier match de Ligue des champions.

Les Parisiens occupent donc la première place de leur groupe avec le même nombre de points que Benfica, qui s'est imposé à domicile contre Anderlecht (2-0).

Avec dépêches
 

Première publication : 18/09/2013

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Le PSG écrase l'Olympiakos au Pirée (4-1)

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Opposé à Arsenal, l’OM veut déjouer les pronostics

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Marseille tombe face à une équipe d'Arsenal réaliste (1-2)

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)