Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

Afrique

Génocide au Rwanda : un médecin mis en examen à Paris

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/09/2013

Le Rwandais Eugène Rwamucyo, un médecin, a été mis en examen jeudi par un tribunal de Paris pour "participation à une entente en vue de commettre le crime de génocide". Une enquête est en cours sur son implication dans le génocide rwandais de 1994.

Un médecin rwandais, Eugène Rwamucyo, recherché par Kigali, a été mis en examen pour "participation à une entente en vue de commettre le cime de génocide" par deux magistrats parisiens enquêtant sur son implication dans le génocide rwandais de 1994, a indiqué jeudi à l'AFP une source judiciaire.

Les juges d'instruction Claude Choquet et David De Pas, du pôle "crimes contre l'humanité" du tribunal de grande instance (TGI) de Paris, ont cependant décidé de le placer sous le statut de témoin assisté concernant les crimes de "génocide et complicité", selon cette source.

M. Rwamucyo, qui vit en Belgique, a été placé sous contrôle judiciaire, avec une obligation de pointage régulier dans un commissariat français.

"Le fait que mon client ait été placé sous le statut de témoin assisté, et pas mis en examen, pour +génocide+ témoigne des doutes des juges sur ce dossier et sur la plainte qui avait été déposée contre lui", a réagi à l'AFP son avocat, Me Philippe Meilhac.

C'est à la suite d'une plainte contre M. Rwamucyo déposée notamment par le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) qu'une instruction avait été ouverte en 2007 à Lille, puis dépaysée à Paris l'année suivante.

M. Rwamucyo est notamment accusé par Kigali d'avoir participé à des réunions de responsables génocidaires à Butare (sud du Rwanda) en 1994, dont l'une sous l'égide du Premier ministre de l'époque, Jean Kambanda, condamné à la perpétuité par le Tribunal pénal international pour le Rwanda.

M. Rwamucyo, qui nie toute implication dans le génocide, a été condamné à perpétuité par contumace en 2007 au Rwanda.

Médecin à l'hôpital de Maubeuge (Nord), ce quinquagénaire avait été suspendu de son poste en octobre 2009 lorsque la direction de cet établissement avait appris qu'il était visé par un mandat d'arrêt international émis par Kigali. Il avait ensuite été licencié.

En application de ce mandat, M. Rwamucyo a finalement été interpellé en mai 2010 à Sannois (Val d'Oise) alors qu'il venait d'assister aux obsèques d'un autre Rwandais, Jean-Bosco Barayagwiza, cofondateur de la Radio télévision libre des Mille-Collines, la radio extrémiste anti-tutsis.

La cour d'appel de Versailles s'était cependant opposée en septembre 2010 à l'extradition de M. Rwamucyo, ordonnant sa remise en liberté.

Environ 800.000 Tutsis et Hutus modérés ont été tués, selon l'ONU, entre avril et juillet 1994 au Rwanda.

AFP

Première publication : 19/09/2013

  • RWANDA

    Génocide rwandais : la justice française rend un avis défavorable à l'extradition d'un ex-colonel

    En savoir plus

  • GÉNOCIDE RWANDAIS

    Un Rwandais renvoyé pour la première fois devant la justice française

    En savoir plus

  • GÉNOCIDE RWANDAIS

    "L'enquête sur le Rwanda a donné lieu à des manipulations extraordinaires"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)