Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En direct : le scrutin s'achève sur fond de violences dans la région de Bouira

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

Moyen-orient

Al-Qaïda déloge des rebelles syriens d'une ville à la frontière turque

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/09/2013

Un groupe de combattants affilié à Al-Qaïda s'est emparé mercredi de la ville syrienne d'Azaz, près de la frontière turque, après de violents combats contre une brigade de l’Armée syrienne libre.

Un groupe affilié à Al-Qaïda a pris le contrôle d'Azaz, dans le nord de la Syrie, mercredi 18 septembre, après de violents combats contre une brigade de l’Armée syrienne libre (ASL). Des combattants de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont pris d’assaut la ville, située à 5 kilomètres de la frontière turque, tuant au moins cinq membres de l’ASL, selon des militants de l'opposition. "L'EIIL contrôle complètement Azaz. Ils arrêtent des gens dans leurs maisons et ils contrôlent tous les checkpoints", a expliqué l'un des habitants.

Située à 30 kilomètres au nord d’Alep, Azaz est régulièrement visée par des bombardements des forces de Bachar al-Assad. La ville est également située non loin de Bab al-Salameh, le point de passage avec la Turquie qui est depuis des mois sous le contrôle de rebelles. La prise de la ville d’Azaz par Al-Qaïda pourrait poser problème au gouvernement turc, qui avait jusqu’alors laissé les combattants islamistes entrer en Syrie depuis son territoire. Selon des sources au sein de l’opposition, deux unités de l’ASL basées à Alep ont envoyé des renforts au poste-frontière pour le défendre d’une possible attaque d’Al-Qaïda.

Le chef d'Al-Qaïda ne veut aucune alliance avec les "laïcs"

Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdel Rahman, estime toutefois que l'EIIL n'a pas encore pris totalement le contrôle d'Azaz, même s'il concède qu'il a "gagné d'importantes positions" et qu'il a des tireurs d'élite déployés dans toute la ville. Le directeur de l'OSDH a en outre affirmé que "l'EIIL est la cible d'un ressentiment populaire croissant" alors que se multiplient les informations faisant état d'enlèvements, d'exécutions sommaires et d'autres violences dans les zones où il opère.

Signe de la complexité du conflit en Syrie, si les combats entre l'EIIL et des rebelles non-djihadistes se multiplient ces dernières semaines dans certaines régions, dans d'autres ils combattent ensemble contre les troupes du régime. Ce type de rapprochements n’est pas du goût du chef d'Al-Qaïda, l'Égyptien Ayman al-Zawahri. Dans un message audio diffusé à l'occasion du douzième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, il demande aux militants islamistes qui combattent le gouvernement de Bachar al-Assad en Syrie de ne pas s'allier avec les autres groupes rebelles "laïques" soutenus par l'Occident et les pays du Golfe. Il accuse les États-Unis de chercher à imposer en Syrie la loi des groupes rebelles "alliés à l'Occident", rapporte le SITE, service spécialisé dans la surveillance des groupes islamistes sur internet.

Avec dépêches

Première publication : 19/09/2013

  • SYRIE

    Assad réclame un an et un milliard de dollars pour détruire son arsenal chimique

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : de plus en plus de rebelles se radicalisent, selon une étude britannique

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Turquie annonce avoir abattu un hélicoptère syrien

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)