Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Damas a transmis des données détaillées sur son arsenal chimique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/09/2013

Damas a transmis vendredi à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques des données détaillées sur son arsenal chimique. Un porte-parole de l'Organisation a évoqué une liste "assez longue".

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé vendredi 20 septembre avoir reçu de Damas une première liste d'armes chimiques syriennes dans le cadre du programme de leur destruction.

Le régime de Bachar al-Assad, dont on estime qu'il possède environ 1 000 tonnes d'armes chimiques, en a accepté la destruction dans le cadre d'un accord conclu samedi 14 septembre entre les États-Unis et la Russie dans le but d'éviter des frappes de l'armée américaine sur la Syrie.

"Nous avons reçu une partie (des données) et nous en attendons d'autres", a déclaré un porte-parole de l'OIAC. Un diplomate des Nations unies, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, a confirmé que les informations avaient été transmises. "C'est assez long (...) et en cours de traduction", a-t-il déclaré.

L'OIAC doit discuter de l'adhésion de Damas à la Convention de 1993


Selon les termes de l'accord, Damas doit fournir sous une semaine une documentation complète sur l'ensemble de son arsenal chimique : les armes et les installations liées.

Le Conseil exécutif de l'OIAC doit discuter d'ici peu l'adhésion de la Syrie à la Convention de 1993 sur les armes chimiques, également prévue par l'accord russo-américain, ainsi que du début du programme de destruction des armes chimiques syriennes. Selon des sources diplomatiques, Américains et Russes doivent encore se mettre d'accord sur le document qui doit former la base de travail pour cette réunion.

Le président syrien Bachar al-Assad a admis que son pays avait bien des armes chimiques et s'est engagé à les détruire. Il a néanmoins indiqué lors d'un entretien à la chaîne de télévision américaine FoxNews diffusé mercredi soir que ce démantèlement coûterait "un milliard de dollars" et prendrait au moins un an.

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU tiennent en outre des consultations sur un projet de résolution visant à garantir le démantèlement effectif des armes chimiques syriennes.

Avec dépêches

 

Première publication : 20/09/2013

  • FRANCE - SYRIE

    La Syrie, terrain de prédilection des combattants français

    En savoir plus

  • SYRIE

    Al-Qaïda déloge des rebelles syriens d'une ville à la frontière turque

    En savoir plus

  • SYRIE

    Assad réclame un an et un milliard de dollars pour détruire son arsenal chimique

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)