Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Moyen-orient

Le vice-Premier ministre syrien évoque la possibilité d'un cessez-le-feu

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/09/2013

Dans une interview au Guardian, le vice-Premier ministre syrien, Qadri Jamil, a évoqué jeudi l'idée d'un cessez-le-feu avec les rebelles, estimant que le conflit, qui dure depuis deux ans et demi, était dans une "impasse".

C’est un pas en avant plutôt surprenant de la part de Damas. Dans une interview au "Guardian", publiée jeudi 19 septembre, le vice-premier ministre syrien Qadri Jamil a évoqué pour la première fois l’idée d’un cessez-le-feu avec les rebelles.

Une conférence Genève II en septembre ?

"Le conflit est dans une impasse. Ni les rebelles ni les forces syriennes ne peuvent s’imposer militairement, a-t-il estimé dans un entretien diffusé sur le site internet du quotidien britannique. "Ni l’opposition armée ni le régime ne sont capables de vaincre l’autre partie. Cet équilibre des forces ne changera pas avant un moment", a-t-il ajouté en évaluant à 75 milliards d’euros les pertes dues au conflit.

Selon l’homme politique, le régime de Damas serait prêt à fournir des efforts considérables lors d'une éventuelle conférence de paix Genève II, prévue fin septembre, pour mettre un terme à ce conflit qui ravage la Syrie depuis deux ans et demi : "[A cette conférence Genève II, nous pourrions proposer] la fin de l’ingérence étrangère, un cessez-le-feu et le lancement d’un processus politique pacifique qui permette au peuple de choisir par lui-même sans intervention extérieure et de façon démocratique", a-t-il précisé.

Et, selon lui, si l’opposition syrienne acceptait un arrêt des combats, un cessez-le-feu pourrait être assuré "sous supervision internationale" par des gardiens de la paix de l’ONU. Une utopie pour l’heure : l’opposition syrienne a assuré à de multiples reprises qu'elle refusait d’engager des pourparlers de paix avec le régime tant qu’Assad reste au pouvoir.

Avec dépêches

 

Première publication : 20/09/2013

  • FRANCE - SYRIE

    La Syrie, terrain de prédilection des combattants français

    En savoir plus

  • SYRIE

    Al-Qaïda déloge des rebelles syriens d'une ville à la frontière turque

    En savoir plus

  • SYRIE

    Assad réclame un an et un milliard de dollars pour détruire son arsenal chimique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)