Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le gazoduc "Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur Internet

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici "simple" sous-commissaire ?

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • Le siège du parti de l'ex-président Gbagbo mis à sac

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Mercato : l’AS Monaco prête Radamel Falcao à Manchester United

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Pakistan remet en liberté l'ex-numéro deux des Taliban

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/09/2013

Arrêté en 2010, l'ex-numéro deux des Taliban afghans, Abdul Ghani Baradar, a été libéré comme prévu samedi matin par les autorités pakistanaises. Une libération qui vise à faciliter le processus de réconciliation entre Kaboul et les rebelles.

Le Pakistan a libéré samedi matin le Mollah Abdul Ghani Baradar, ancien bras droit du chef des rebelles taliban afghans Mollah Omar, a annoncé à l'AFP un porte-parole du ministère pakistanais de l'Intérieur.

"Oui, Baradar a été libéré", a déclaré le porte-parole, Omar Hamid, sans plus de détails.

La libération du Mollah Baradar, qui avait été arrêté au Pakistan début 2010, vise selon Islamabad à "faciliter le processus de réconciliation afghan", pour mettre fin au conflit qui oppose depuis près de douze ans le gouvernement de Kaboul, soutenu par l'Otan, et les rebelles taliban.

Islamabad avait annoncé vendredi soir que la libération aurait lieu samedi. Le gouvernement afghan, qui tente depuis des années, et en vain, de négocier avec les taliban, s'était immédiatement félicité de cette décision, prise quelques semaines après une visite du président afghan Hamid Karzaï à Islamabad.

Favorable au processus de paix

La remise en liberté d'Abdul Ghani Baradar, qui était vue en 2010 comme favorable à des discussions de paix, et "faisait partie des objectifs" du président Karzaï "lors de sa visite" à Islamabad, s'était félicité vendredi le porte-parole du président afghan, Aimal Faizi.

Après l'arrestation du Mollah Baradar, Islamabad, allié de Washington, mais également soupçonné de double jeu avec les groupes armés islamistes, avait été accusé de saboter les initiatives de paix en Afghanistan, un pays ravagé par plus de trente ans de guerres.

Depuis 2012, le Pakistan, lui-même aux prises avec une violente rébellion talibane locale (pakistanaise, ndlr) sur son territoire, s'est toutefois dit près à favoriser un processus de paix avec l'Afghanistan.

Islamabad a depuis commencé à libérer des taliban afghans qu'il avait arrêtés, disant vouloir ainsi contribuer à l'ouverture de négociations entre Kaboul et les rebelles afghans.

Mais nombre d'observateurs restent sceptiques sur la capacité du Mollah Baradar, 34ème Taliban libéré par le Pakistan depuis l'année dernière, à avoir encore assez d'influence sur le mouvement taliban pour lui faire enfin accepter des négociations de paix avec Kaboul.

AFP

Première publication : 21/09/2013

  • PAKISTAN

    Islamabad annonce la libération de l'ex-numéro 2 des Taliban afghans

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Islamabad libère sept responsables taliban afghans

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Hamid Karzaï de nouveau au Pakistan pour négocier la paix avec les Taliban

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)