Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

EUROPE

Législatives allemandes : le parti de Merkel frôle la majorité absolue

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/09/2013

Angela Merkel remporte largement les élections législatives allemandes, mais rate de peu la majorité absolue au Parlement. En revanche, son allié libéral, le FPD, n'a pas réuni assez de voix pour rester au Parlement.

Sans surprise, le parti conservateur CDU d'Angela Merkel sort largement en tête des élections législatives avec 41,5 % des voix, selon des résultats obtenus après dépouillement de la quasi totalité des bulletins. Il s'agit du meilleur score du parti depuis la réunification allemande. C'est un "super résultat", a salué la chancelière, qui promet "quatre nouvelles années de succès".

La CDU et son alliée bavaroise, la CSU, frôlent la majorité des sièges au Bundestag. Un tel cas de figure aurait été historique, aucun parti allemand n'ayant obtenu de majorité absolue à la chambre basse du Parlement depuis le chancelier chrétien-démocrate Konrad Adenauer en 1957.

Le SPD crédité de 25,7 % des voix

En revanche, pour la première fois de son histoire, son allié libéral, le FPD, a récolté 4,8 % des voix, soit moins des 5 % des suffrages nécessaires pour rester au Parlement. Un résultat médiocre qui pourrait contraindre Angela Merkel à faire alliance avec l'opposition sociale-démocrate (SPD), créditée de près de 25,7 % des voix.

Cette perspective de coalition ne réjouit pas tous les partisans pro-Merkel : "C’est bien que la CDU atteigne son score historiquement le plus fort, mais je ne suis pas entièrement satisfait parce que le FDP, qui a fait un bon boulot, se retrouve en dehors du Parlement ", regrette ainsi Eike, un jeune Allemand de 30 ans, interrogé par FRANCE 24.

Réaction de Angela Merkel

"Si la coalition [de Merkel] se fait plutôt avec le SPD, on peut s’attendre à une politique plus sociale, davantage tournée vers la question des femmes ou le cumul des emplois", avait commenté, plus tôt, Gauthier Rybinski, envoyé spécial de FRANCE 24 à Berlin.

Le parti anti-euro AfD récolte moins de 5 %

Le parti anti-euro "Alternative pour l'Allemagne" (AfD) qui milite pour un "démantèlement ordonné" du pays de la zone euro - un programme qui inquiétait l'UE -  récolte 4,7 % des voix, ce qui les exclut également du Bundestag.

"C'est vraiment dommage que l'AfD échoue si près du but", déplore Mathias, 60 ans, qui a suivi les résultat au célèbre café politique de Berlin, le "Standige Vertretung". "Ce parti aurait pu faire avancer les choses au regard de la situation économique en Europe. Je crains que cette question [la crise européenne] ne soit pas abordée de manière courageuse par la nouvelle coalition."

Les Verts, qui avaient chuté dans les sondages ces dernières semaines, font un score très loin de leurs attentes, à 8,3 %, en net recul par rapport à leur record des législatives en 2009 (10,7 %). La gauche radicale Die Linke baisse également, et passerait à 8,6 % contre 11,9 % des voix en 2009.
 


Avec dépêches

Première publication : 22/09/2013

  • ALLEMAGNE

    Les Allemands votent sous l’œil attentif de l’Europe

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES ALLEMANDES

    Les Grecs viennent de plus en plus nombreux à Berlin… malgré tout

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    "Lampedusa à Berlin" : un camp de réfugiés au cœur de la capitale allemande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)