Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora, directeur de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt va-t-en-guerre

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

EUROPE

Législatives allemandes : le parti de Merkel frôle la majorité absolue

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/09/2013

Angela Merkel remporte largement les élections législatives allemandes, mais rate de peu la majorité absolue au Parlement. En revanche, son allié libéral, le FPD, n'a pas réuni assez de voix pour rester au Parlement.

Sans surprise, le parti conservateur CDU d'Angela Merkel sort largement en tête des élections législatives avec 41,5 % des voix, selon des résultats obtenus après dépouillement de la quasi totalité des bulletins. Il s'agit du meilleur score du parti depuis la réunification allemande. C'est un "super résultat", a salué la chancelière, qui promet "quatre nouvelles années de succès".

La CDU et son alliée bavaroise, la CSU, frôlent la majorité des sièges au Bundestag. Un tel cas de figure aurait été historique, aucun parti allemand n'ayant obtenu de majorité absolue à la chambre basse du Parlement depuis le chancelier chrétien-démocrate Konrad Adenauer en 1957.

Le SPD crédité de 25,7 % des voix

En revanche, pour la première fois de son histoire, son allié libéral, le FPD, a récolté 4,8 % des voix, soit moins des 5 % des suffrages nécessaires pour rester au Parlement. Un résultat médiocre qui pourrait contraindre Angela Merkel à faire alliance avec l'opposition sociale-démocrate (SPD), créditée de près de 25,7 % des voix.

Cette perspective de coalition ne réjouit pas tous les partisans pro-Merkel : "C’est bien que la CDU atteigne son score historiquement le plus fort, mais je ne suis pas entièrement satisfait parce que le FDP, qui a fait un bon boulot, se retrouve en dehors du Parlement ", regrette ainsi Eike, un jeune Allemand de 30 ans, interrogé par FRANCE 24.

Réaction de Angela Merkel

"Si la coalition [de Merkel] se fait plutôt avec le SPD, on peut s’attendre à une politique plus sociale, davantage tournée vers la question des femmes ou le cumul des emplois", avait commenté, plus tôt, Gauthier Rybinski, envoyé spécial de FRANCE 24 à Berlin.

Le parti anti-euro AfD récolte moins de 5 %

Le parti anti-euro "Alternative pour l'Allemagne" (AfD) qui milite pour un "démantèlement ordonné" du pays de la zone euro - un programme qui inquiétait l'UE -  récolte 4,7 % des voix, ce qui les exclut également du Bundestag.

"C'est vraiment dommage que l'AfD échoue si près du but", déplore Mathias, 60 ans, qui a suivi les résultat au célèbre café politique de Berlin, le "Standige Vertretung". "Ce parti aurait pu faire avancer les choses au regard de la situation économique en Europe. Je crains que cette question [la crise européenne] ne soit pas abordée de manière courageuse par la nouvelle coalition."

Les Verts, qui avaient chuté dans les sondages ces dernières semaines, font un score très loin de leurs attentes, à 8,3 %, en net recul par rapport à leur record des législatives en 2009 (10,7 %). La gauche radicale Die Linke baisse également, et passerait à 8,6 % contre 11,9 % des voix en 2009.
 


Avec dépêches

Première publication : 22/09/2013

  • ALLEMAGNE

    Les Allemands votent sous l’œil attentif de l’Europe

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES ALLEMANDES

    Les Grecs viennent de plus en plus nombreux à Berlin… malgré tout

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    "Lampedusa à Berlin" : un camp de réfugiés au cœur de la capitale allemande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)