Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Economie

iPhone 5S : le "révolutionnaire" capteur d'empreintes digitales piraté

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/09/2013

À peine deux semaines après son lancement, le système de protection à empreinte digitale de l'iPhone 5S, qualifié de "révolutionnaire" par Apple, a été piraté par un groupe de hackeurs allemands.

Sitôt dévoilé, sitôt hacké. Des pirates informatiques allemands ont affirmé, dimanche 22 septembre, avoir forcé le système de protection à reconnaissance digitale du nouvel iPhone 5S, disponible sur le marché français depuis seulement deux jours.

Le Chaos computing club (CCC), le groupe de pirates en question, est parvenu à contourner la protection de l’appareil, le Touch ID, par un moyen quasi-artisanal. Une photo des empreintes digitales d’un utilisateur, imprimée en relief puis moulée, a suffi à faire sauter ce verrou, seule véritable innovation du nouveau smartphone d’Apple. Les hackers ont filmé toute la manœuvre, remportant ainsi le concours de hacking lancé vendredi par deux experts en sécurité informatique.

"Nous espérons que notre démonstration mettra un terme à l’illusion que les gens se font au sujet de la biométrie par empreinte digitale, a déclaré un porte-parole du CCC dans la vidéo mise en ligne par le groupe. C’est complètement stupide d’utiliser comme moyen de sécurité quelque chose que l’on ne peut pas changer, et que vous laissez toute la journée partout derrière vous".

"Le public ne doit plus être trompé par l’industrie biométrique et ses fausses déclarations,, a-t-il poursuivi. ,La biométrie est fondamentalement une technologie conçue pour l’oppression et le contrôle, pas pour sécuriser nos périphériques quotidiens".

L’argument est celui qu’avaient brandi, lors de la présentation de l’iPhone 5S début septembre, nombre de personnes inquiètes de l’utilisation des empreintes digitales pour la sécurité de l’appareil. Le sénateur américain Al Franken a notamment envoyé une lettre au PDG d’Apple, Tim Cookj, pour lui faire part de ses préoccupations. "Si quelqu'un pirate votre mot de passe, vous pouvez le changer autant de fois que vous le souhaitez. Si un pirate obtient vos empreintes digitales, il peut vous voler votre identité pour le reste de votre vie", estime-t-il.

Apple a tenté de rassurer ses utilisateurs potentiels en répondant qu’aucune empreinte ne serait stockée sur un serveur, ou sur l’appareil. Un système très sûr, donc, aux yeux de la marque à la pomme… qui pourrait être fort embarrassée par la démonstration du CCC.

Avec dépêches
 

Première publication : 23/09/2013

  • TECHNOLOGIES

    Apple sort deux iPhone pour toutes les bourses... ou presque

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple prêt à dévoiler deux nouveaux iPhone, dont un "low-cost"

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Apple plus dépendant que jamais de ses iPhone

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)