Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

Afrique

La justice égyptienne interdit les "activités" des Frères musulmans

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/09/2013

La justice égyptienne a interdit lundi les "activités" des Frères musulmans et de son organisation non gouvernementale. Les membres de la confrérie dénoncent une décision "politique".

La justice a interdit, lundi 23 septembre, les activités des Frères musulmans en Égypte, et a ordonné la confiscation des biens de l'influente confrérie. Une nouvelle étape de la campagne de répression orchestrée par les nouvelles autorités du Caire, envers le groupe, dont est issu le président Mohamed Morsi, destitué début juillet.

"La cour interdit les activités de l'organisation des Frères musulmans et de son organisation non gouvernementale, et toutes les activités auxquelles elle participe, et toute organisation qui en dérive", peut-on lire dans un arrêt rendu lundi.

Les Frères musulmans ont réagi, via leur compte Twitter, en qualifiant ce jugement de "politique et entaché de corruption". Ils ont par ailleurs promis de rester "présents sur le terrain".

Le 6 septembre, les autorités égyptiennes avaient déjà annoncé la dissolution d’une ONG liée au groupe islamiste, accusée de servir de façade à la confrérie. Les Frères musulmans eux-mêmes, fondés il y a 85 ans, n'ont jamais eu d'existence légale en Égypte, tantôt tolérés, tantôt sévèrement réprimés.

Depuis la destitution de Mohamed Morsi et son arrestation, les nouvelles autorités installées par l'armée répriment dans le sang les manifestations de ses partisans, et ont arrêté les principaux dirigeants de la confrérie.

Avec dépêches

Première publication : 23/09/2013

  • ÉGYPTE

    La justice ordonne le gel des avoirs des chefs des Frères musulmans

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'armée égyptienne reprend Delga, ville tenue par les islamistes

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Vers une dissolution de l'Association des Frères musulmans en Égypte ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)