Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Nouvelle flambée de violences à Conakry à l'approche des législatives

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/09/2013

Alors que la Guinée est en pleine campagne pour les législatives prévues le 28 septembre, des heurts entre opposants et partisans du président Alpha Condé à Conakry ont fait un mort et plus de 70 blessés en deux jours, selon un bilan officiel.

À moins d'une semaine des élections législatives en Guinée, la capitale est en proie à des violences qui opposent depuis 48 heures des militants de l'opposition aux forces de l'ordre dans la banlieue de Conakry, faisant un mort et 70 blessés, selon le dernier bilan.

Lundi, de nouvelles violences ont impliqué dans la banlieue des jeunes opposants à des forces de l'ordre. Un élève-gendarme a été tué par balle, deux gendarmes ont été blessés par balle et 49 personnes ont été légèrement blessées, selon le ministre Camara.

Les incidents ont éclaté quand des centaines de jeunes militants de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, de Cellou Dalein Diallo, principal opposant), armés de bâtons et de pierres, ont érigé des barricades de fortune sur une des principales artères de la banlieue, d'après un journaliste de l'AFP.

Un climat électoral électrique

Ils ont jeté des pierres contre deux véhicules de la police et criaient: "Vengeance, vengeance", face aux forces de l'ordre déployées en grand nombre dans la banlieue, dans les quartiers de Cosa, Bambéto, Hamdallaye et Wanidara.

Selon des jeunes manifestants interrogés par l'AFP, les protestataires accusent les partisans du pouvoir d'avoir attaqué dimanche un cortège de l'épouse de leur leader Cellou Dalein et brûlé un de ses véhicules dans la banlieue.

D'après des sources concordantes, de premiers heurts se sont produits dimanche entre des militants du pouvoir et de l'opposition dans la banlieue de Conakry.

Ces violences, survenues dimanche et lundi, éloignent la perspective d'un scrutin législatif apaisé, attendu depuis 2011 et repoussé plusieurs fois.

Initialement prévu ce 24 septembre, les législatives ont été repoussées de quatre jours après des tractations entre le pouvoir et l'opposition sous l'égide de la communauté internationale, pour une meilleure organisation du vote.

Avec dépêches

Première publication : 23/09/2013

  • GUINÉE

    Les élections législatives reportées au 28 septembre en Guinée

    En savoir plus

  • GUINÉE

    Au moins 50 morts en Guinée après trois jours de violences inter-ethniques

    En savoir plus

  • GUINÉE

    Nouvelle nuit de violences et de pillages à Conakry

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)