Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

Afrique

Nouvelle flambée de violences à Conakry à l'approche des législatives

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/09/2013

Alors que la Guinée est en pleine campagne pour les législatives prévues le 28 septembre, des heurts entre opposants et partisans du président Alpha Condé à Conakry ont fait un mort et plus de 70 blessés en deux jours, selon un bilan officiel.

À moins d'une semaine des élections législatives en Guinée, la capitale est en proie à des violences qui opposent depuis 48 heures des militants de l'opposition aux forces de l'ordre dans la banlieue de Conakry, faisant un mort et 70 blessés, selon le dernier bilan.

Lundi, de nouvelles violences ont impliqué dans la banlieue des jeunes opposants à des forces de l'ordre. Un élève-gendarme a été tué par balle, deux gendarmes ont été blessés par balle et 49 personnes ont été légèrement blessées, selon le ministre Camara.

Les incidents ont éclaté quand des centaines de jeunes militants de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, de Cellou Dalein Diallo, principal opposant), armés de bâtons et de pierres, ont érigé des barricades de fortune sur une des principales artères de la banlieue, d'après un journaliste de l'AFP.

Un climat électoral électrique

Ils ont jeté des pierres contre deux véhicules de la police et criaient: "Vengeance, vengeance", face aux forces de l'ordre déployées en grand nombre dans la banlieue, dans les quartiers de Cosa, Bambéto, Hamdallaye et Wanidara.

Selon des jeunes manifestants interrogés par l'AFP, les protestataires accusent les partisans du pouvoir d'avoir attaqué dimanche un cortège de l'épouse de leur leader Cellou Dalein et brûlé un de ses véhicules dans la banlieue.

D'après des sources concordantes, de premiers heurts se sont produits dimanche entre des militants du pouvoir et de l'opposition dans la banlieue de Conakry.

Ces violences, survenues dimanche et lundi, éloignent la perspective d'un scrutin législatif apaisé, attendu depuis 2011 et repoussé plusieurs fois.

Initialement prévu ce 24 septembre, les législatives ont été repoussées de quatre jours après des tractations entre le pouvoir et l'opposition sous l'égide de la communauté internationale, pour une meilleure organisation du vote.

Avec dépêches

Première publication : 23/09/2013

  • GUINÉE

    Les élections législatives reportées au 28 septembre en Guinée

    En savoir plus

  • GUINÉE

    Au moins 50 morts en Guinée après trois jours de violences inter-ethniques

    En savoir plus

  • GUINÉE

    Nouvelle nuit de violences et de pillages à Conakry

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)