Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Erdogan et l'effet boomerang"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les électeurs britanniques ne sont pas tous des vieux cons racistes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#PrayForIstanbul : le spectre de Daech

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Mali, 2 500 hommes vont renforcer le contingent de la mission de l'ONU

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le coup de foudre aquatique de Samir Guesmi

En savoir plus

Amériques

Obama à l'ONU : "Il faut essayer la voie diplomatique" avec l'Iran

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/09/2013

S'exprimant au premier jour de la 68e assemblée annuelle des Nations unies, à New York, le président américain a estimé, mardi, que la voie diplomatique devait encore être explorée avec l'Iran, dont le programme nucléaire suscite des inquiétudes.

Au premier jour de l'assemblée générale de l'ONU, le président américain Barack Obama a estimé, mardi 24 septembre, qu'il fallait "essayer la voie diplomatique" avec l'Iran, tout en soulignant que les différends USA-Iran ne seraient pas résolus "du jour au lendemain".

"Les obstacles seront peut-être trop grands, mais je suis fermement convaincu que la voie diplomatique mérite d'être essayée", a-t-il déclaré.

Barack Obama a également appelé l'Iran à des "actes" sur son programme nucléaire. Il a par ailleurs chargé son secrétaire d’État John Kerry ainsi que le groupe dit des "5+1" (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU - États-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine - plus l'Allemagne) de relancer des négociations avec Téhéran.

C'est la première fois que les ministres des Affaires étrangères de l'Iran et des 5+1, notamment les États-Unis, se retrouveront pour discuter du programme nucléaire controversé de Téhéran.

Avec dépêches
 

Première publication : 24/09/2013

  • DIPLOMATIE

    Le conflit syrien domine la grand-messe de l’ONU

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE

    L'Iran prend le contrôle de la centrale atomique de Bushehr

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Hassan Rohani invite l'unique député juif iranien aux Nations unies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)