Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

Amériques

Obama à l'ONU : "Il faut essayer la voie diplomatique" avec l'Iran

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/09/2013

S'exprimant au premier jour de la 68e assemblée annuelle des Nations unies, à New York, le président américain a estimé, mardi, que la voie diplomatique devait encore être explorée avec l'Iran, dont le programme nucléaire suscite des inquiétudes.

Au premier jour de l'assemblée générale de l'ONU, le président américain Barack Obama a estimé, mardi 24 septembre, qu'il fallait "essayer la voie diplomatique" avec l'Iran, tout en soulignant que les différends USA-Iran ne seraient pas résolus "du jour au lendemain".

"Les obstacles seront peut-être trop grands, mais je suis fermement convaincu que la voie diplomatique mérite d'être essayée", a-t-il déclaré.

Barack Obama a également appelé l'Iran à des "actes" sur son programme nucléaire. Il a par ailleurs chargé son secrétaire d’État John Kerry ainsi que le groupe dit des "5+1" (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU - États-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine - plus l'Allemagne) de relancer des négociations avec Téhéran.

C'est la première fois que les ministres des Affaires étrangères de l'Iran et des 5+1, notamment les États-Unis, se retrouveront pour discuter du programme nucléaire controversé de Téhéran.

Avec dépêches
 

Première publication : 24/09/2013

  • DIPLOMATIE

    Le conflit syrien domine la grand-messe de l’ONU

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE

    L'Iran prend le contrôle de la centrale atomique de Bushehr

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Hassan Rohani invite l'unique député juif iranien aux Nations unies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)