Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Economie

Budget 2014 : les gagnants et les perdants du gouvernement

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/09/2013

Le projet de budget pour 2014, qui prévoit 1,5 milliard d’économies dans la dépense publique, vient d'être dévoilé. Quels sont les ministères qui pâtissent le plus ou, au contraire, ceux qui sont privilégiés ?

Le ministre français de l'Économie, Pierre Moscovici, et son collègue délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, ont présenté, mercredi 25 septembre, le très attendu projet de budget pour 2014. Quelque 1,5 milliard d’économies sera puisé dans la dépense publique, "ce qui est inédit sous la Ve République", ont-ils tenu à souligner.

Le redressement des comptes publics, de 18 milliards d'euros au total, sera assuré à 20 % par des hausses de recettes fiscales, mais surtout à 80 % par la réduction de la dépense de l’État. Le point sur les principaux ministères préservés et ceux dont le budget a été sérieusement entamé.

LES GRANDS PERDANTS

  • La Défense : avec 7 881 postes supprimés le ministère de la Défense fait figure de grand perdant. "L'effort a été maîtrisé pour ne jamais entamer la souveraineté nationale", avait toutefois prévenu François Hollande, début août, lors de la présentation de la loi de programmation militaire (LPM). D’ici à 2019, le gouvernement vise un chiffre de 242 279 personnes (militaires et civils) dépendant de la Défense contre environ 280 000 actuellement. Pour y parvenir 23 500 postes vont être coupés, en plus des 10 175 encore à supprimer au terme de la précédente LPM 2009-2014.
  • Les Finances : Du côté du ministère de l'Économie et des Finances, ce sont 2 564 postes qui vont être supprimés. Malgré une baisse conséquente des effectifs, Bercy va tout de même bénéficier d’une augmentation du nombre de douaniers.
  • L’Écologie : Au ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, le budget accuse un recul de 500 millions d'euros, soit une baisse de 6,5 % sur un an. Quelque 522 emplois vont disparaître. En 2013, 614 emplois avaient déjà été supprimés. Début juillet, l'ex-ministre Delphine Batho a été limogée après avoir critiqué le budget 2014 en préparation pour son ministère.
  • Autres : Les autres ministères, celui du Logement de Cécile Duflot en tête, participeront à “l'effort de stabilisation de l'emploi public” à hauteur d’environ 2 000 postes.

LES GRANDS GAGNANTS

  • L’Éducation : Conformément à la priorité annoncée par François Hollande depuis la campagne présidentielle, le ministère de l’Éducation va bénéficier de l’augmentation de budget la plus conséquente : 9 984 postes vont être créés dans l’Éducation nationale et les universités.
  • La Justice : Le ministère de la Justice figure également parmi les budgets les plus épargnés avec 590 postes supplémentaires.
  • L’Intérieur : Bien que les effectifs totaux du ministère de l’Intérieur vont fondre quelque peu, un coup de pouce va être donné à la sécurité avec la création de 405 postes pour la police et la gendarmerie.

DANS LA MOYENNE

La plupart des autres ministères s’inscrivent dans la moyenne des efforts budgétaires que François Hollande et le chef du gouvernement, Jean-Marc Ayrault, ont demandé à tous leurs ministres. C’est le cas, notamment, du budget de la Culture et de la Communication qui est en repli de 2 %. "Nous sommes dans la moyenne" des économies budgétaires de l'État, indique-t-on au cabinet de la ministre, qui fait valoir qu'Aurélie Filippetti a "discuté jusqu'au bout pour ne pas devoir aller au-delà d'une baisse de 2 %". Le budget total pour la culture et la communication se monte à 7,26 milliards d'euros (-2%). Il se décompose en 2,7 milliards pour la culture et la recherche culturelle (-2%) et 4,56 milliards pour les médias, la lecture et les industries culturelles (-2,1%).

 

Au total, donc, 13 123 postes vont disparaître dans les ministères non prioritaires, au profit de la création de près de 11 000 postes dans l'Éducation, la Justice, et la Police. Le solde pour 2014 est donc négatif de 2 144 postes, contre 1 287 en 2012. La masse salariale de l'État est quasiment stabilisée.

La fonction publique d'État compte près de 2,4 millions d'agents, sur un total de 5,2 millions de fonctionnaires avec l'hospitalière et la territoriale.

Avec dépêches

Première publication : 25/09/2013

  • BUDGET

    Budget 2014 : une baisse des dépenses "inédite sous la Ve République"

    En savoir plus

  • DÉFENSE

    Gel du budget et réduction des effectifs : l'armée française va se serrer la ceinture

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'OCDE revoit ses prévisons de croissance à la hausse pour la France

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)