Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Afrique

Plus de quatre-vingts éléphants empoisonnés au cyanure au Zimbabwe

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/09/2013

Les autorités zimbabwéennes ont annoncé mercredi que, ces dernières semaines, 81 éléphants ont été empoisonnés au cyanure par des contrebandiers de l'ivoire. Le ministre de l'Environnement a déclaré la guerre aux braconniers.

Quatre-vingts éléphants ont été empoisonnés au cyanure ces dernières semaines dans le plus grand parc national du Zimbabwe par des braconniers, a déclaré mercredi 25 septembre le ministre zimbabwéen de l'Environnement, Saviour Kasukuwere. Le but : s'emparer de leurs défenses en ivoire, selon les autorités. Neuf suspects ont été arrêtés.

"Le poison a été placé à des endroits où les éléphants paissent, et non dans l'eau comme cela a été dit", a précisé Jerry Gotora, un responsable de l'office des parcs nationaux.

Les policiers et les rangers ont découvert 19 défenses de cette espèce protégée, du cyanure et des pièges dans des villages près du parc national Hwange, situé au sud des chutes Victoria.

Chasse aux braconniers

En réaction, le ministre de l’Environnement a déclaré "la guerre aux braconniers". "Nous réagissons avec force puisque notre faune, qui inclut les éléphants qui ont été tués, fait partie des ressources naturelles et de la richesse dont nous voulons qu'elles profitent au Zimbabwe," a-t-il affirmé.

Trois personnes, sur les neuf suspects arrêtés, ont été condamnées pour cet empoisonnement à une peine d'emprisonnement allant de 15 à 16 ans.

Seulement 50 rangers patrouillent dans ce parc, qui s'étend sur 15 000 km2, une surface qui équivaut à la moitié de la Belgique.

Avec dépêches
 

Première publication : 25/09/2013

  • ZIMBABWE

    Des femmes taxées 5 dollars pour avoir accouché dans la douleur au Zimbabwe

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)