Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

FRANCE

Quinze magasins de Leroy Merlin et Castorama devront fermer le dimanche

© AFP.

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/10/2013

Après Sephora, condamné mardi, la justice française continue de faire la chasse aux manquements au code du travail. Deux enseignes de bricolage, Castorama et Leroy Merlin, ont été condamnés à fermer quinze magasins le dimanche en Île-de-France.

Deux jours après l’annonce de la condamnation de l’enseigne Sephora pour les horaires de travail de son magasin des Champs Élysées, une décision de justice survenue jeudi 26 septembre a frappé deux nouvelles enseignes, Leroy Merlin et Castorama.

Une ordonnance du tribunal de commerce de Bobigny, dont l’AFP a obtenu une copie, impose aux deux enseignes de bricolage de cesser d'ouvrir quinze magasins en Ile-de-France le dimanche.

La justice française a également assorti sa décision d'une astreinte provisoire de 120 000 euros par magasin et par dimanche en cas de non respect du jugement par les deux enseignes visées.

Cette décision fait suite à la saisie de la justice par Bricorama, l’un des concurrents de ces deux spécialistes du bricolage, en juillet dernier. Bricorama, qui n'avait pas reçu d'autorisations dérogatoires pour pouvoir ouvrir ses magasins le dimanche, avait alors argué qu’il encourait un "dommage imminent constitué par la perte de chiffre d'affaires et la perte de clientèle (....) au profit de ses concurrents Leroy Merlin et Castorama".

Castorama envisage de faire appel

Le tribunal, qui a acté une "rupture d’égalité", a considéré que les quinze magasins concernés étaient "ouverts en violation flagrante de l'interdiction" des dispositions légale sur le travail dominical.

Les magasins de Leroy Merlin qui sont directement visés par cette décision de justice sont ceux de Massy, Sainte-Geneviève-des-Bois, Chelles, Collégien, Rueil-Malmaison, Livry-Gargan, Gennevilliers, Vitry-sur-Seine et Ivry-sur-Seine.

Pour Castorama, ceux de de Ballainvilliers, Fresnes, Créteil, Villetaneuse, Montgeron-Vigneux-sur-Seine et Villabé sont concernés.

L’enseigne a indiqué à l'AFP par l’intermédiaire de son avocat Me Richard Renaudier que son client étudiait la possibilité de faire appel.

 

Avec dépêches.

Première publication : 26/09/2013

COMMENTAIRE(S)