Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 27/09/2013

Reportage exclusif - Centrafrique : la descente aux enfers

Livrée à des bandes armées qui terrorisent la population, la Centrafrique s'enfonce dans la violence sous les yeux d'un pouvoir impuissant. Nos reporters, Étienne Huver et Boris Heger, se sont rendus dans la région de Bossangoa, dans le nord-ouest du pays, où des affrontements ont opposé les combattants de la Séléka, musulmans, à des groupes d'autodéfense en grande majorité chrétiens.

Pendant plusieurs jours, nous avons accompagné le premier convoi des Nations unies à se rendre à Bossangoa, une ville du nord-ouest de la Centrafrique, coupée du monde, privée d’électricité et de téléphone. C'est ici que le conflit se révèle le plus meurtrier.

Nous avons traversé des dizaines de villages désertés par la population. Dans l’un d’eux, au moins six civils ont été massacrés.

Arrivés à Bossangoa, nous avons découvert une ville coupée en deux. Les communautés musulmane et chrétienne se font face. Les différents groupes armés qui s’affrontent dans les campagnes n’hésitent plus à s’attaquer directement aux civils de tous bords. La situation est extrêmement tendue et menace de dégénérer à tout moment.

Seule la présence des soldats de la FOMAC - la Force multinationale des États d'Afrique centrale -, permet de garantir un minimum de sécurité. Cent cinquante soldats sont déployés en ville et tentent de maintenir la paix entre les différentes communautés.

Mais la situation humanitaire est de plus en plus préoccupante. Depuis plus de deux semaines, plusieurs milliers d’habitants vivent regroupés autour de l’évêché dans des conditions sanitaires épouvantables. La nourriture et les médicaments manquent. Les ONG ont beaucoup de mal à accéder à la zone en raison de l’insécurité grandissante.

 

Regardez notre débat "Centrafrique : où est la communauté internationale ?" en cliquant ici.


 

Par Etienne Huver , Boris Heger

COMMENTAIRE(S)

Les archives

08/08/2014 Royaume-Uni

Centenaire 14 - 18 : la Somme, territoire britannique

Chaque année en France, plus de 200 000 visiteurs arpentent les champs de bataille de la Somme. Ils viennent de Grande-Bretagne, du Canada ou même d'Australie et de...

En savoir plus

01/08/2014 Allemagne

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

Il y a cent ans jour pour jour, le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France. L’Europe s’embrase et fait basculer le monde dans une guerre totale. Nos reporters...

En savoir plus

25/07/2014 Halal

L’essor du tourisme "100 % halal"

Après la confiserie, les cosmétiques et les vêtements traditionnels, la tendance est désormais aux séjours touristiques "halal". En cette période estivale, notre reporter vous...

En savoir plus

18/07/2014 Hong Kong

Hong Kong, la rebelle

Après un siècle et demi de colonisation britannique, Hong Kong a retrouvé en 1997 avec fierté son identité chinoise. Mais depuis, l’atmosphère a radicalement changé. Notre...

En savoir plus

11/07/2014 Italie

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

Le monde a changé après les attentats du 11-Septembre. La "guerre contre le terrorisme" qui s'en est suivi a broyé des vies, comme celle de l’Italien d'origine marocaine Abou...

En savoir plus