Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

SPORT

Accusé de fraude fiscale, Lionel Messi a comparu au tribunal

© AFP | Lionel Messi.

Vidéo par Vanessa ABBA , Siobhán SILKE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/09/2013

Mis en examen pour fraude fiscale, Lionel Messi a comparu ce vendredi devant la justice. Le célèbre joueur argentin du FC Barcelone et son père sont soupçonnés d'avoir organisé une évasion fiscale portant sur 4,16 millions d'euros.

Icône du football, l'Argentin Lionel Messi est entré, ce vendredi 27 septembre, sur un terrain qui lui est totalement inconnu, à l'occasion de son audition devant un juge qui l'a mis en examen en juin pour fraude fiscale. Soupçonnés d'avoir organisé une évasion fiscale portant sur 4,16 millions d'euros, la star du FC Barcelone et son père Jorge Horacio Messi étaient convoqués devant un tribunal de Gava, dans la banlieue barcelonaise.

Le quadruple Ballon d'or a été entendu à 11 heures (9 heures GMT), une heure après son père, dans cette ville au sud de Barcelone où vit le joueur. Souriant, en costume sombre et chemise blanche, il a été ovationné par des supporteurs avant d'entrer dans le tribunal. Les deux hommes, qui ont démenti en bloc en rejetant notamment la faute sur un ancien agent, sont accusés d'avoir caché au fisc espagnol une partie des revenus tirés du droit à l'image du joueur entre 2006 et 2009. "Je suis très tranquille. Je suis en dehors de ça, tout comme mon père. Nous avons nos avocats et nos conseillers qui s'occupent de ces choses-là", avait déclaré Lionel Messi en juillet.

L'image du joueur est restée intacte

Et pour l'heure, son image semble intacte auprès des supporteurs. "Son problème avec le fisc a un peu affecté l'image de Messi, surtout au début car cela a été une information choquante. Mais je crois que désormais l'opinion a un avis clair sur cette question et a vu que cela n'a rien à voir avec lui", estime Javier Matallanas, directeur adjoint du quotidien sportif "AS". Selon lui, Messi "est là pour jouer au football et le problème provient de ses conseillers fiscaux. C'est ce qu'a dit son père et je le crois tout comme la majorité des gens. Car cela n'a pas de sens qu'il essaie d'escroquer le fisc".

"Du point de vue du football, c'est sûr, cela ne l'a pas touché du tout, car il continue à être le génie en tout, à être le meilleur joueur pratiquement de tous les temps. Psychologiquement, je ne crois pas que cela l'ait touché, car en plus, il a payé ce qu'il devait payer", renchérit Juan Riveno, un supporteur du Barça. Le père du joueur a en effet versé 5 millions d'euros le 14 août "au titre de paiement et intérêts dans le cadre de la procédure en cours", selon le tribunal.

Compte offshore

La défense a tenté d'exonérer le joueur de toute responsabilité et de faire accuser un de ses anciens agents, Rodolfo Schinocca. D'après un courrier de Jorge Messi obtenu par le quotidien catalan "El Periodico", le père du joueur estime que Schinocca s'est chargé de "la structure et la gestion" des revenus de Messi liés à ses droits d'image.

L'ex-agent a pour sa part souligné qu'il avait cessé de travailler avec les Messi en 2006, soit avant la période incriminée, et a accusé à son tour Jorge Messi d'avoir voulu "un compte offshore" pour gérer ces revenus.

Lionel Messi était classé en juin à la dixième place des sportifs les plus riches du monde par le magazine "Forbes", qui lui attribue un salaire annuel de 20,3 millions de dollars (15 millions d'euros) et des revenus commerciaux s'élevant à 21 millions de dollars (15,53 millions d'euros).

Avec dépêches

 

Première publication : 27/09/2013

  • FOOTBALL

    Lionel Messi, le footballeur qui vaut 580 millions d'euros

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Lionel Messi mis en examen pour fraude fiscale

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Barça – PSG : Messi, le grand bluff ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)