Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

EUROPE

Madrid pourrait adopter l'heure anglaise pour gagner en productivité

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/09/2013

L'Espagne envisage de changer de fuseau horaire afin d'améliorer la productivité du pays, enfoncé dans la crise. L'idée est de s'adapter à l'heure solaire et pour cela, les Espagnols pourraient bien vivre à l'heure anglaise.

Les Espagnols pourraient bientôt vivre à l'heure anglaise. Les députés vont proposer au gouvernement de changer de fuseau horaire, le reculant d'une heure comme au Royaume-Uni, le but étant de s'adapter à l'heure solaire et tenter ainsi d'améliorer la productivité du pays, enfoncé dans la crise.

Bien qu'une grande partie de son territoire rentre géographiquement dans le même fuseau horaire que le Portugal ou le Royaume-Uni, l'Espagne est à la même heure que l'Europe centrale depuis 1942, lorsque le régime du dictateur Francisco Franco avait décidé de suivre le même fuseau que l'Allemagne nazie.

"Le fait que l'Espagne ne soit pas, depuis plus de 71 ans, dans le fuseau horaire qui lui correspond nous fait nous lever trop tôt et dormir près d'une heure de moins que ce qui est recommandé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS)", estime une commission du Congrès des députés dans un rapport qui sera approuvé jeudi.

"Eviter beaucoup de temps morts"

Ce décalage "a un impact négatif autant sur la productivité que sur les absences au travail, le stress, les accidents du travail et l'échec scolaire", poursuit le rapport, qui inclut plusieurs propositions visant à rationaliser les horaires et augmenter la productivité.

Cela pourrait aussi expliquer le comportement particulier de la société espagnole, qui mange, finit ses journées de travail et se couche habituellement plus tard que le reste des Européens.

"Notre horaire suit plus le soleil que la montre: nous mangeons à 13H00, heure solaire, et nous dînons à 20h00 alors que notre montre indique qu'il est 15H00 et 22H00 respectivement", explique le rapport.

Si l'on changeait d'heure, les Espagnols pourraient "éviter beaucoup de temps morts pendant la journée de travail" et "disposer de plus de temps libre pour la famille, la vie privée, les loisirs", écrivent les députés.

"Cela nous permettrait de retrouver l'Europe sur de nombreux aspects qui aujourd'hui nous en séparent, particulièrement la productivité, la compétitivité et la conciliation" entre vie privée et professionnelle, conclut-il.

Avec dépêches

 

Première publication : 27/09/2013

COMMENTAIRE(S)