Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: un terrorisme pas si "résiduel"

En savoir plus

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

EUROPE

Madrid pourrait adopter l'heure anglaise pour gagner en productivité

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/09/2013

L'Espagne envisage de changer de fuseau horaire afin d'améliorer la productivité du pays, enfoncé dans la crise. L'idée est de s'adapter à l'heure solaire et pour cela, les Espagnols pourraient bien vivre à l'heure anglaise.

Les Espagnols pourraient bientôt vivre à l'heure anglaise. Les députés vont proposer au gouvernement de changer de fuseau horaire, le reculant d'une heure comme au Royaume-Uni, le but étant de s'adapter à l'heure solaire et tenter ainsi d'améliorer la productivité du pays, enfoncé dans la crise.

Bien qu'une grande partie de son territoire rentre géographiquement dans le même fuseau horaire que le Portugal ou le Royaume-Uni, l'Espagne est à la même heure que l'Europe centrale depuis 1942, lorsque le régime du dictateur Francisco Franco avait décidé de suivre le même fuseau que l'Allemagne nazie.

"Le fait que l'Espagne ne soit pas, depuis plus de 71 ans, dans le fuseau horaire qui lui correspond nous fait nous lever trop tôt et dormir près d'une heure de moins que ce qui est recommandé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS)", estime une commission du Congrès des députés dans un rapport qui sera approuvé jeudi.

"Eviter beaucoup de temps morts"

Ce décalage "a un impact négatif autant sur la productivité que sur les absences au travail, le stress, les accidents du travail et l'échec scolaire", poursuit le rapport, qui inclut plusieurs propositions visant à rationaliser les horaires et augmenter la productivité.

Cela pourrait aussi expliquer le comportement particulier de la société espagnole, qui mange, finit ses journées de travail et se couche habituellement plus tard que le reste des Européens.

"Notre horaire suit plus le soleil que la montre: nous mangeons à 13H00, heure solaire, et nous dînons à 20h00 alors que notre montre indique qu'il est 15H00 et 22H00 respectivement", explique le rapport.

Si l'on changeait d'heure, les Espagnols pourraient "éviter beaucoup de temps morts pendant la journée de travail" et "disposer de plus de temps libre pour la famille, la vie privée, les loisirs", écrivent les députés.

"Cela nous permettrait de retrouver l'Europe sur de nombreux aspects qui aujourd'hui nous en séparent, particulièrement la productivité, la compétitivité et la conciliation" entre vie privée et professionnelle, conclut-il.

Avec dépêches

 

Première publication : 27/09/2013

COMMENTAIRE(S)