Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

Economie

En France, le retour de la croissance est confirmé mais la dette s'envole

© AFP | Le ministre de l'Économie Pierre Moscovici

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/09/2013

Au deuxième trimestre 2013, la France a connu une croissance de 0,5 %, a confirmé l'Insee vendredi. L'institut a également insisté sur l'augmentation de la dette publique qui s’établit, sur la même période, à 91,4 % du PIB.

Une bonne nouvelle et une moins bonne. L'Insee, dans sa fournée trimestrielle d'indicateurs sur l'économie française, a fourni des munitions à tous les camps. Pour les pessimismes, l'institut a annoncé vendredi 27 septembre que la dette publique du pays avait continué à grimper au deuxième trimestre 2013 pour atteindre 93,4 % du PIB. En revanche, la croissance sur la même période a été de 0,5 %.

La France est donc bien sortie de la récession. C'est la consommation des ménages qui est à l'origine de ce rebond de l'économie française. Elle est en hausse de 0,4 %. L'autre moteur de ce début de reprise vient de l'État dont les dépenses pour soutenir l'économie ont progressé de 0,7 %.

Dette toujours

En revanche, l'Insee souligne que l'investissement des entreprises, considéré par beaucoup comme le véritable pouls de l'économie, a continué à reculer au deuxième trimestre. Il a baissé de 0,4 % après une chute de 1 % au premier trimestre.

Plus inquiétant encore pour l'institut français de la statistique : la dette publique a augmenté de 41,9 milliards d'euros au deuxième trimestre. Elle atteint 1 912,2 milliards d'euros ce qui équivaut à 93,4 % du PIB.

Avec dépêches

Première publication : 27/09/2013

  • FRANCE

    Budget 2014 : les gagnants et les perdants du gouvernement

    En savoir plus

  • BUDGET

    Budget 2014 : une baisse des dépenses "inédite sous la Ve République"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Paris prévoit plus d'économies et moins de croissance pour 2014

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)