Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

Moyen-orient

Des heurts provoquent la mort de quatre personnes dans l'est du Liban

© AFP.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/09/2013

Des échanges de tirs entre le Hezbollah et des sunnites à Baalbeck, (est du Liban) ont provoqué la mort de quatre personnes, dont deux membres de l’organisation chiite. Baalbeck, situé près de la frontière syrienne, est un bastion du Hezbollah.

À Baalbeck (est du Liban), quatre personnes, parmi lesquelles deux membres du Hezbollah, ont péri samedi après des échanges de coups de feu entre des militants du mouvement chiite libanais et des sunnites, a indiqué samedi un responsable des services de sécurité à l’AFP.

Cet incident est l’un des plus graves qui s’est produit entre les communautés chiite et sunnite dans cette ville située près de la frontière avec la Syrie et qui constitue un bastion du Hezbollah.

Les violences auraient éclaté suite à l’arrestation, mercredi, d’un Syrien à un point de contrôle routier mis en place par le Hezbollah, l’un des principaux soutiens du régime de Bachar al-Assad dans la région.

Des membres de la famille Chiyah, qui soutiennent la rébellion syrienne à l'image de la majorité des sunnites libanais, ont protesté ostensiblement contre cette interpellation, précise le responsable à l’AFP.

Les membres de la famille Chiyah ont pris pour cible ce même point de contrôle routier du Hezbollah, provoquant des représailles des militants chiites, a expliqué le responsable. "Deux membres du Hezbollah ont été tués dans les échanges de tirs" ainsi qu'une femme de la famille sunnite et un passant, a-t-il ajouté.

Le correspondant de l’AFP sur place rapporte par ailleurs que les échanges de tirs, qui se sont propagés près du célèbre temple romain de Baalbeck, ont duré trois heures.

Au moins cinq magasins appartenant à des habitants sunnites ont été incendiés par des inconnus à l’intérieur de la ville, où plusieurs hommes armés du Hezbollah ont entamé des patrouilles.

Dans un communiqué, l’armée libanaise a annoncé qu’elle avait envoyé des troupes sur place afin de poursuivre les "hommes armés" dans la ville.

Ces incidents interviennent alors que les tensions sont particulièrement fortes au Liban, où l'enlisement du conflit syrien accentue la profonde division entre partisans du régime de Bachar al-Assad et du Hezbollah et ceux qui souhaitent la chute du régime de Damas, menés par l’ex-Premier ministre sunnite Saad Hariri.

Plusieurs points de contrôle avaient été mis en place par le Hezbollah dans ses fiefs au Liban, après deux attentats dans son bastion de la banlieue sud de Beyrouth, le 9 juillet (50 blessés) et le 15 août (27 morts).

Avec dépêches.

Première publication : 28/09/2013

  • LIBAN

    Crise syrienne : Nasrallah appelle les pays du Golfe à revoir leurs positions

    En savoir plus

  • LIBAN

    Attentat de Beyrouth : le Hezbollah prêt à combattre les "terroristes" en Syrie

    En savoir plus

  • LIBAN

    L'attentat au Liban, une réponse à l'implication du Hezbollah en Syrie ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)