Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La France tente de contrer la propagande djihadiste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

Asie - pacifique

Miss Philippines devient la nouvelle Miss Monde

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/09/2013

Dans un contexte tendu – des islamistes avaient prévu de perturber la cérémonie –, la Philippine Megan Young a été couronnée Miss Monde, à Bali ce samedi. Marine Lorphelin, Miss France, termine deuxième du concours.

Megan Young, 23 ans, est devenue samedi la nouvelle Miss Monde. Cette étudiante en cinéma, qui concourrait pour les Philippines, a devancé la Française Marine Lorphelin.

Pour la première fois, l’élection de Miss Monde se déroulait en Indonésie, pays musulman le plus peuplé du monde.

Un "concours de prostituées"

La cérémonie avait d’ailleurs été placée en état d’alerte après de récentes manifstations d’islamistes, qui avaient pointé du doigt un "concours de prostituées".

Les autorités indonésiennes ont donc déployé un impressionnant dispositif de sécurité dans la station balnéaire huppée de Nusa Dua, dans le sud de Bali.

Les hôtels de très grand luxe de cette localité ont été, pour l’occasion, transformés en camps retranchés avec forces antiémeutes, canons à eau et chiens policiers à l’appui.

Un décor qui tranchait avec l’intérieur du Centre des congrès entouré de palmiers, où les 129 Miss qui concourraient ont défilé devant les caméras de 180 pays.

La finale relocalisée à Bali

Bali, déjà la cible d’attentats meurtriers en 2002 où plus de 200 personnes ont trouvé la mort, avait fait part de sa crainte de subir la colère des islamistes qui avaient juré de perturber le concours.

Les ressortissants des États-Unis, du Royaume-Uni et d'Australie avaient été prévenus par leurs ambassades de la possibilité d’un "attentat" contre la compétition.

Ces derniers mois, des milliers de musulmans radicaux ont battu le pavé, fustigeant la tenue d’un "concours de prostituées" sur leurs terres. La finale du concours, initialement prévue à Jakarta, avait finalement été déprogrammée et déplacée à Bali pour des raisons de sécurité.

Destination touristique phare du pays, l’île de Bali est la seule région d'Indonésie à majorité hindouiste, à la différence du reste du pays, où la religion musulmane est dominante. Destination privilégiée de vacances pour de nombreux touristes occidentaux, Bali est l’un des rares endroits en Indonésie où les visiteurs peuvent exposer leur corps à la vue de tous sans risquer de heurter la population.

"Miss Musulmane"

Si elle a fait beaucoup de bruit ces derniers mois, la fronde des islamistes à l’endroit de Miss Monde ne semble pas être majoritaire en Indonésie, dont l'islam est qualifié de modéré. Les plus radicaux ont exigé l’annulation du concours, d’autres, plus mesurés, ont opté pour l’organisation d’un concours parallèle.

Un concours de "Miss Musulmane" s’est tenu le 18 septembre, toujours en Indonésie, et a consacré une Nigériane au terme d’une compétition comprenant notamment des récitations du Coran, des défilés en voile islamique et des séances de prières.

Avec dépêches.

Première publication : 28/09/2013

  • CONCOURS DE BEAUTÉ

    Miss musulmane : quand les reines de beauté troquent le bikini pour le voile

    En savoir plus

  • FRANCE

    Égalité hommes-femmes : le Sénat vote la fin des concours de mini-miss

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Déferlante de tweets racistes envers une miss America d'origine indienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)