Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

FRANCE

Roms : 77 % des Français soutiennent la position de Manuel Valls

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/09/2013

Les propos du ministre de l'Intérieur, qui estime que les Roms ont des "modes de vie extrêmement différents" et affirme que "seule une minorité veut s'intégrer", sont soutenus par 77 % des Français, selon un sondage paru ce samedi.

À compter du 1er janvier 2014, les mesures transitoires concernant les Bulgares et les Roumains seront abolies. Ils bénéficieront alors des mêmes droits que les ressortissants d'autres pays de l'Union européenne.

Jusqu'à présent, les ressortissants de ces deux pays européens pouvaient entrer librement sur le territoire français, mais seulement pour des séjours de moins de trois mois. La France, comme d'autres pays membres, leur a imposé des mesures restreignant leur droit au travail : ils devaient détenir un titre de séjour et une autorisation de travail.

Alors que la polémique sur les Roms enfle en France, un sondage BVA paru samedi 28 septembre et commandé par i-Télé et "Le Parisien" – "Aujourd’hui en France" montre que les Français soutiennent en grande majorité la position de Manuel Valls.

Ils sont ainsi 77 % à estimer que le ministre de l’Intérieur a eu raison de dire que les Roms, aux "modes de vie extrêmement différents des nôtres", avaient vocation à retourner en Bulgarie et en Roumanie. Seuls 21 % des Français considèrent qu’il a eu tort car "il ne doit pas stigmatiser une partie de la population".

Et le jugement est quasi-unanime quant il s’agit de l'adaptation de cette population à la société française : 93 % des personnes interrogées pensent ainsi que les Roms s’intègrent mal en France. Ce point de vue dépasse les clivages politiques puisqu’il est partagé par 98 % des sympathisants de droite et par 84 % des sympathisants de gauche.

Ni trop à gauche, ni trop à droite"

Selon 67 % des Français, le positionnement politique général de Manuel Valls est "juste comme il faut, ni trop à gauche, ni trop à droite". Mardi 24 septembre, Manuel Valls avait déclaré qu'il était "illusoire de penser qu'on règlera le problème des populations roms à travers uniquement l'insertion", assurant qu'une minorité de Roms seulement veulent s'intégrer en France.

Ces propos avaient déclenché une polémique au sein du gouvernement, la ministre du Logement, Cécile Duflot, estimant jeudi que Manuel Valls avait porté atteinte au "pacte républicain". "On ne peut pas dire qu'il y a une catégorie de population dont l'origine justifierait qu'elle ne puisse pas être intégrée, ni que ses pratiques et modes de vie sont un dérangement pour leurs voisins. Quand on dit cela, on est au-delà, ce qui met en danger le pacte républicain", a-t-elle affirmé.

L'enquête a été réalisée par internet les 26 et 27 septembre auprès d'un échantillon de 1 064 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

Avec dépêches

Première publication : 28/09/2013

  • FRANCE

    Roms : le gouvernement accusé de ne pas appliquer ses propres règles

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Un nombre record de Roms expulsés en France en 2013, selon Amnesty International

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Manuel Valls sous le feu des critiques après ses propos sur les Roms

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)