Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Ebola : la Banque mondiale met en garde contre un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

FRANCE

Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy et Eric Woerth se pourvoient en cassation

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/09/2013

L’ancien président et l’ex-ministre du Budget se sont pourvus en cassation contre la validation, rendue mardi dernier, de l’instruction menée dans l’affaire Bettencourt. Au total, neuf des douze mis en examen ont engagé un recours.

Selon une information de l’AFP, l'ex-président Nicolas Sarkozy et l'ancien ministre du Budget Eric Woerth se sont pourvus en cassation dans l’affaire Bettencourt, dans laquelle ils sont poursuivis. Les deux hommes politiques contestent ainsi l'arrêt rendu le 24 septembre, validant le volet de l'instruction sur les "abus de faiblesse" commis au détriment de la milliardaire Liliane Bettencourt.

Plus tôt dans la journée, lundi 30 septembre, une information selon laquelle neuf des douze mis en examen, qui avaient jusqu’à lundi soir pour prendre une décision, s’étaient pourvus en cassation avait été divulguée. Les avocats de l'ancien gestionnaire de fortune Patrice de Maistre et du photographe François-Marie Banier ont confirmé avoir engagé un recours.

Martin d'Orgeval, compagnon de ce dernier, a également pris cette décision, tout comme l'avocat Pascal Wilhelm, qui avait succédé à Patrice de Maistre comme homme de confiance de la milliardaire. C'est aussi le cas de l'homme d'affaires Stéphane Courbit et de l'ancien gestionnaire de l'île seychelloise d'Arros, Carlos Cassina Vejarano.

En principe, le président de la chambre criminelle de la Cour de cassation va désormais décider si l'affaire doit être examinée en urgence par la plus haute juridiction française.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bordeaux a validé mardi dernier l'instruction menée par les trois juges bordelais chargés du dossier et notamment l'expertise médicale au cœur de l'affaire.

Nicolas Sarkozy est mis en examen depuis le 21 mars 2013 pour abus de faiblesse au détriment de la milliardaire. Il est soupçonné d'avoir obtenu d'elle des largesses pour sa campagne présidentielle de 2007. L'ex-trésorier de l'UMP, Eric Woerth, est lui poursuivi pour le recel d'une somme remise par Patrice de Maistre, l'ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt.

Avec dépêches
 

Première publication : 30/09/2013

  • JUSTICE

    Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy reste mis en examen

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    Affaire Bettencourt : Mediapart retire les enregistrements, d'autres sites les publient

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire Bettencourt : des aveux d'une comptable à la mise en examen d'un président

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)