Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France : le dialogue social est-il en panne ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : Berlin lâche du lest

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les mille et une vies de Daniel Russo

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : la police dans la ligne de mire des Taliban

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le cognac, la liqueur des dieux

En savoir plus

SPORT

Dortmund – Marseille : l’OM veut rééditer l’exploit face au Borussia

© afp

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/09/2013

L’Olympique de Marseille, défait d'entrée par Arsenal (2-1), doit se reprendre mardi à Dortmund à l’occasion de la 2e journée de la Ligue des champions. Or l’OM a justement déjà battu le Borussia en phase de poules de C1, en 2011.

Battus tous les deux lors de la journée d’ouverture de la Ligue des champions, Dortmund et Marseille se retrouvent mardi 1er octobre dans la Ruhr pour un match déjà couperet. Les deux formations se sont inclinées sur le même score, 2-1, Dortmund en déplacement à Naples, l’OM contre Arsenal au Stade Vélodrome.

Il y a deux ans, dans un groupe presque identique - Naples remplaçant cette saison l'Olympiakos de 2011 - Marseille avait, contre toute attente, battu par deux fois le Borussia Dortmund (3-0 à l'aller au Vélod.

"On arrive sans pression pour refaire un bon coup là-bas"

"Ils sont favoris, on arrive sans pression pour refaire un bon coup là-bas", espère André Ayew, qui a inscrit son premier but de la saison samedi à Lorient où Marseille s’est imposé 2-0. Comme tous les joueurs olympiens, le milieu de terrain garde en mémoire l’exploit réalisé il y a deux ans sur la pelouse allemande. Rapidement mené au score 2-0, l’OM s’était imposé 3-2 grâce à des réalisations de Loïc Rémy, d’André Ayew et de Mathieu Valbuena.

"Cela reste pour moi mon plus beau but et l’un des plus importants au regard du scénario du match", se souvient Valbuena qui avait donné la victoire aux siens en inscrivant le but décisif à la 87e minute de jeu. Ce succès avait ouvert la voie au club phocéen qui a atteint cette année-là son premier quart-de-finale en Ligue des champions depuis son triomphe en 1993.

Cette fois, pour créer l’exploit face au vice-champion d’Europe en titre, Marseille puisera dans la confiance emmagasinée grâce à ses succès en L1. Après deux victoires de rang, l’OM pointe à la troisième place du classement, à une petite longueur du duo de tête, Monaco - Paris Saint-Germain. En se montrant réaliste samedi à Lorient, à défaut d’être flamboyant, l’OM a démontré sa capacité mentale à maîtriser son sujet. Toutefois, sa première mi-temps très terne a souligné un manque de fraîcheur physique dû à l’accumulation des matches.

"On est capable de créer l’exploit"

"Il y a de la fatigue qui pointe, c’est certain. Il faut travailler sur la récupération et la mobilisation pour faire face aux grandes échéances que sont Dortmund mardi, puis le Paris Saint-Germain dimanche", reconnaît Mathieu Valbuena. "On sait ce qui nous attend en Allemagne mais on sait aussi que l’on est capable de créer l’exploit. On l’a déjà fait", ajoute l’international français.

"Je pense qu'on a les qualités pour rivaliser. Ils n'ont plus Götze. Nous, on a perdu des joueurs comme Mbia, Alou (Diarra). Eux, se sont renforcés avec Aubameyang, notamment, nous avec Dimitri (Payet)", ajoute le Ghanéen André Ayew.

Pour ce déplacement sur la pelouse de l'actuel leader de la Bundesliga, le vice-champion de France sera privé de son attaquant international André-Pierre Gignac, touché au gros orteil. Jordan Ayew, qui assure l'intérim depuis le match à Bastia il y a dix jours (1 nul, 2 victoires), sera titulaire en pointe. Le latéral gauche Jérémy Morel, qui se remet d'une entorse à un genou, est également forfait et cèdera une nouvelle fois sa place à Benjamin Mendy.

Les Allemands seront eux privés de leur latéral international Marcel Schmelzer (cuisse), absence qui s'ajoute à celles du milieu défensif Ilkay Gundogan, du latéral droit Lukasz Piszczek et du capitaine Sebastian Kehl. L'entraîneur Jürgen Klopp, lui, suivra le match des tribunes, comme il l'avait fait à Naples après son exclusion à la demi-heure de jeu. 

Avec dépêches

Première publication : 30/09/2013

  • ECONOMIE

    Haro sur l’imposition à 75 % : "une taxe mortifère" pour le football français

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : l'OM et le PSG accélèrent le rythme en tête du classement

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    "Regrets et frustration" pour l’OM, battu par Arsenal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)