Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alex Beaupain, "Loin" des yeux, près du coeur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le fleuve Charente, un fragile équilibre

En savoir plus

#ActuElles

L'Afghanistan vu du côté des femmes

En savoir plus

FRANCE

Recul du chômage en France en août : un bug de SFR a amplifié les chiffres

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/10/2013

La nette baisse du nombre de chômeurs, enregistrée en France au mois d’août, était en réalité due en partie à un bug de l’opérateur téléphonique SFR. Selon de nouveaux chiffres, cette baisse est moitié moindre qu’annoncée.

Fausse alerte. La nette baisse du nombre de demandeurs d’emploi au mois d’août, annoncée comme le plus grand recul depuis treize ans, était en réalité due en partie à un dysfonctionnement des relances par SMS et messages vocaux de l'opérateur téléphonique SFR, ont annoncé lundi Pôle emploi et la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques).

Les chiffres publiés la semaine dernière faisait en effet état d'une baisse de 1,3 % du nombre de chômeurs en catégories A, B et C, soit 62 700 personnes, et de 1,5 % pour la catégorie A, soit 50 000 personnes.

Sans ce dysfonctionnement, "on peut estimer que le nombre de demandeurs d'emploi en catégories ABC aurait connu en août 2013 une diminution comprise entre 22 000 et 31 000 (soit entre -0,4 % et -0,6 %) ; pour la catégorie A, la diminution aurait été comprise entre 22 000 et 29 000 (soit entre -0,7% et -0,9%)", précisent-ils dans un communiqué. Soit une baisse moitié moindre que celle précédemment annoncée.

"Cela reste la première baisse depuis 27 mois"

"SFR a indiqué avoir rencontré une grave défaillance dans l'acheminement d'une partie des messages de relance (SMS et messages vocaux) aux demandeurs d'emploi lors de la campagne d'actualisation du mois d'août", a poursuivi le communiqué. "Pôle emploi déplore cet incident. Il présente ses excuses aux demandeurs d'emploi concernés, et assure que cet incident n'a pas de conséquences pour eux, notamment quant à leur indemnisation", ont ajouté Pôle emploi et la Dares.

Le ministère du Travail a pour sa part déclaré que, même avec ces nouveaux chiffres, "cela reste la première baisse depuis 27 mois et la plus importante depuis décembre 2007".

"Michel Sapin souligne que, même après prise en compte des effets de cet incident, l'amélioration de la situation du marché du travail se confirme en août", a ajouté son ministère. "L'analyse portée sur la situation et ses perspectives pour les mois à venir ne sont donc en rien modifiées, et la détermination reste plus que jamais celle de l'inversion de la courbe du chômage d'ici la fin de l'année."

Avec dépêches

Première publication : 30/09/2013

  • MARCHÉ DE L'EMPLOI

    France : le chômage recule pour la première fois depuis avril 2011

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le taux de chômage, toujours en hausse, régresse chez les jeunes

    En savoir plus

  • FRANCE

    La ministre Fleur Pellerin veut ouvrir une école pour former de futurs patrons

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)