Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Coup d'état au Burkina Faso

En savoir plus

DÉBAT

Violences au Burkina Faso : vers un nouveau coup d'état ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

Economie

Les lunettes japonaises qui veulent concurrencer les Google Glass

© www.nttdocomo.co.jp/

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/09/2013

À l'occasion du salon électronique Ceatec, NTT Docomo, le premier opérateur japonais de télécommunications mobiles, présentera des lunettes intelligentes. Ces "google glass" nippones permettent notamment de traduire un texte en un clin d'oeil.

Le géant américain Google n’est pas le seul à développer des lunettes intelligentes. NTT Docomo, le premier opérateur japonais de télécommunications mobiles, travaille en effet depuis plusieurs mois sur sa propre version des "Google Glass".

Après avoir présenté en 2012 un prototype de lunettes de vidéoconférence lors du salon de l’électronique Ceatec près de Tokyo, la compagnie nippone passe cette année à la vitesse supérieure. Lors de l’édition 2013 de ce rendez-vous incontournable du high-tech, qui débute mardi 1er octobre, NTT Docomo dévoilera de nouvelles applications pour ses lunettes du futur.

Les lunettes de NTT Docomo permettent par exemple de traduire des menus ou d'afficher en direct des informations relatives à une personne
© http://docomo-exhibition.jp/

Traduire les langues en direct

Ces dernières, équipées d’une caméra, et d’un écran virtuel, permettront par exemple de traduire en temps réel un menu du japonais à l’anglais, ou dans une autre langue. Grâce à un système de reconnaissance faciale, les lunettes seront capables de transmettre à l’utilisateur des informations (nom, prénom, fonction) relatives à une personne que l’on rencontre.

Selon la compagnie japonaise, les "NTT Docomo Glass" pourront aussi transformer n’importe quelle surface plane rectangulaire en un pavé tactile, sur lequel les doigts de l’utilisateur agiront comme sur l’écran d’une tablette. La reconnaissance instantanée des mouvements se fera grâce à une bague portée à l’index.

Le numéro un nippon des télécommunications a pour objectif de finaliser ces technologies pour les Jeux olympiques d'été de Tokyo en 2020. Cet événement sportif planétaire sera en effet l’occasion idéale de montrer le savoir-faire du pays en matière de high-tech.  

Avec dépêches

La présentation des lunettes de vidéoconférence en 2012

Première publication : 30/09/2013

  • TECHNOLOGIES

    FRANCE 24 a testé les Google Glass, une expérience originale

    En savoir plus

  • Reconnaissance faciale : payer en un clin d'œil

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Une arrestation policière filmée à l’aide de Google Glass

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)