Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Gaza : courte trêve après un raid meurtrier sur une école de l’ONU

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

Moyen-orient

Turquie : les fonctionnaires pourront désormais porter le voile sur leur lieu de travail

© Archives AFP | Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/09/2013

Ankara va abroger la loi interdisant aux fonctionnaires de porter le foulard islamique durant leur service, a indiqué Recep Tayyip Erdogan. Le Premier ministre turc a également annoncé un renforcement des droits pour les Kurdes.

Après les étudiantes, ce sont désormais les fonctionnaires turques qui seront autorisées à porter le foulard islamique sur leur lieu de travail. Le Premier ministre islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé lundi 30 septembre, que son gouvernement allait abroger la disposition qui interdisait jusque-là son port dans le cadre professionnel. "Nous levons l'interdiction dans les institutions publiques", a déclaré Erdogan en annonçant depuis Ankara une série de réformes.

L'interdiction restera cependant en vigueur pour les policiers et militaires ainsi que les procureurs et magistrats, a souligné le chef du gouvernement.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2002, le Premier ministre turc et son parti de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste) défend le port du voile dans tous les domaines, y compris dans la sphère publique.

Les épouses de la plupart des dirigeants turcs, dont celles du président Abdullah Gül et de Recep Tayyip Erdogan, sont voilées.

Plus de droits pour les Kurdes

Le Premier ministre turc a également dévoilé sa réforme concernant le renforcement des droits de la minorité kurde, en plein processus de paix entre Ankara et les rebelles kurdes du Parti des travailleurs des Kurdistan (PKK). La langue kurde, jusqu’à présente interdite, pourra être enseignée dans les écoles privées.

La réforme reste toutefois très en-deçà des revendications de Kurdes de Turquie, une minorité estimée à 15 millions sur une population totale de 75 millions, qui réclament l'enseignement de leur langue dans les établissements publics et une référence explicite à leur identité dans la Constitution.

Avec dépêches

Première publication : 30/09/2013

  • TURQUIE

    Turquie : les restrictions sur l'alcool entrent en vigueur, malgré les critiques

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Le Premier ministre Erdogan appelle les Turques "à avoir au moins trois enfants"

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Les rebelles kurdes du PKK entament leur retrait historique de Turquie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)