Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

EUROPE

Le sort du gouvernement italien entre les mains des dissidents du PDL

© AFP | Angelino Alfano, en arrière plan, et Silvio Berlusconi, en avril dernier

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2013

Le chef du gouvernement italien Enrico Letta (gauche) affronte mercredi un vote de confiance devant le Parlement. Il devrait pouvoir compter sur le soutien de nombreux dissidents du parti du Peuple et de la Liberté de Silvio Berlusconi.

Vont-ils lâcher leur chef ? Alors que le gouvernement italien doit affronter un vote de confiance crucial mercredi 2 octobre, une partie des parlementaires du parti du Peuple et de la liberté (PDL), le parti de Silvio Berlusconi, ont appelé à voter en faveur du maintien du gouvernement du Premier ministre Enrico Letta (PD, à gauche).

"Ce vote aujourd'hui est un moment de vérité, le gouvernement Letta joue sa survie, c'est un vote crucial", insiste Natalia Mendoza, la correspondante de FRANCE 24 en Italie.

De nombreux "dissidents" du PDL, dont le numéro 2 du parti, Angelino Alfano, ne souhaitent pas la chute du gouvernement de Letta, déjà fragilisé par la démission de cinq ministres pilotés par le "Cavaliere".

"Nous voterons la confiance"

"Je reste fermement convaincu que notre parti tout entier doit voter la confiance à Letta", a déclaré le dauphin de Berlusconi, Angelino Alfano. "Nous sommes plus de 40 à vouloir maintenir l'équilibre du gouvernement. Donc nous voterons la confiance, a par ailleurs affirmé le sénateur Carlo Giovanardi, membre frondeur du PDL, à des journalistes. Il y a la possibilité que ce soit l'ensemble du PDL qui vote la confiance. J'ai la sensation que c'est l'orientation qui est en train de se dessiner".

La colère gronde dans les rangs du PDL depuis que Silvio Berlusconi a ordonné aux ministres issus de son rang de démissionner, sans préalablement consulter les instances dirigeantes du parti. Pour les "dissidents" du PDL, cette stratégie - fomentée par l’ex-président du Conseil, menacé d’une expulsion du Sénat et d’une levée de son immunité parlementaire après la confirmation de sa condamnation pour fraude fiscale, en août dernier – risque de plonger l’Italie dans une grave crise politique. Certains analystes ont même qualifié le comportement de Berlusconi de "fou".

Au moment où l’Italie peine à se sortir de la récession, rares sont ceux qui souhaitent voir émerger une nouvelle crise politique dans le pays et l’organisation d’élections anticipées.

Avec dépêches

Première publication : 01/10/2013

  • ITALIE

    La droite italienne peut-elle se passer de Berlusconi ?

    En savoir plus

  • CRISE POLITIQUE

    Italie : Enrico Letta va demander la confiance du Parlement

    En savoir plus

  • ITALIE

    Rome tente d'éviter les élections anticipées après l'explosion de la coalition

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)