Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

FRANCE

"Shutdown" : le cimetière américain d'Omaha Beach ferme ses portes

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2013

La paralysie qui frappe le gouvernement fédéral américain a des conséquences au-delà des frontières des États-Unis, puisque les cimetières militaires américains sont contraintes de fermer, notamment celui d'Omaha Beach en Normandie.

Les conséquences du "shutdown" aux États-Unis dépassent les frontières américaines. Les cimetières militaires américains sont contraints de fermer leurs portes, comme nombre d'institutions du gouvernement fédéral américain.

Or, certains de ces lieux de sépultures, gérés par l'American Battle Monuments (ABMC) qui s'occupe des sites où sont enterrés les Américains morts pendant les deux guerres mondiales, se trouvent en France.

"En raison de l'absence de financement pour son fonctionnement, les cimetières et les monuments de l'ABMC sont fermés temporairement", peut-on lire sur le site internet de l'agence américaine.

"L'ABMC reprendra son activité normale lorsque de nouvelles mesures budgétaires seront adoptées au Congrès et promulguées par le président des États-Unis", indique également le message.

Inquiétude des commerçants locaux

Plusieurs cimetières, dont celui de Suresnes (Hauts-de-Seine) arboraient un écriteau précisant en anglais et en français : "en raison de la fermeture du gouvernement des États-Unis, ce site est fermé au public".

A Saint-Laurent-sur-Mer (Calvados), près du cimetière américain de Colleville-sur-mer dont les 9 300 croix surplombent Omaha Beach et attirent plus d'un million de visiteurs par an, une restauratrice qui a souhaité conserver l'anonymat s'inquiète de cette fermeture inopinée.

"Aujourd'hui il y avait du monde. J'ai eu 80 à 90 personnes. Tout le monde ne parlait que de la fermeture. Les gens ne savaient pas. Même les guides ont amené les touristes. Mais demain si le cimetière est toujours fermé, cela risque d'avoir des répercussions sur notre activité", a-t-elle expliqué à l'AFP.

Dans les cimetières américains de l'est de la France, dont celui de Saint-Avold (Moselle) qui compte plus de 10 000 tombes, personne ne répondait au téléphone.

Au cimetière militaire de la Somme à Bony (Aisne), un employé a confirmé à l'AFP que les cimetières américains étaient "tous fermés" et que les employés "restent à la maison, mais ils seront payés car nous sommes sous la loi française". "Oui, ce sont des vacances gratuites", a-t-il plaisanté.

Christopher Palmer, un porte-parole de l'ambassade américaine à Paris, a confirmé l'information, en précisant toutefois que l'ambassade et les services consulaires restaient ouverts.

Avec dépêches

Première publication : 02/10/2013

  • IMPASSE BUDGÉTAIRE

    Près d'un million de fonctionnaires américains en congés forcés

    En savoir plus

  • IMPASSE BUDGÉTAIRE

    Vote du budget 2014 : le Congrès américain prolonge le blocage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)