Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

FRANCE

Roms : François Hollande souhaite mettre un "terme définitif" à la polémique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2013

Silencieux depuis le début de la polémique à propos des Roms, qui divise les membres du gouvernement, François Hollande a recadré ses ministres mercredi, les exhortant à faire preuve de "collégialité, solidarité (et) responsabilité".

Alors que la polémique enflait depuis plusieurs jours entre Manuel Valls et Cécile Duflot sur le dossier Roms, François Hollande a sévèrement recadré son gouvernement lors du Conseil des ministres mercredi 2 octobre.

Le chef de l'État, dont la parole était très attendue après un long mutisme, a voulu "mettre un terme définitif" à cette querelle. Il a rappelé que "la France avait des valeurs et des principes et que la politique à l'égard de la population Rom les respectait scrupuleusement", a indiqué la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, dès sa sortie du Conseil.


Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait mis le feu au poudre, huit jours plus tôt, en insistant sur l’incapacité d’intégration des Roms et en estimant qu'ils avaient "vocation à retourner dans leur pays". Une déclaration qui avait suscité la colère de plusieurs responsables de gauche, à commencer par sa collègue du gouvernement Cécile Duflot. La ministre de l'Égalité des territoires et du Logement avait accusé Valls de mettre "en danger le pacte républicain".

Le président a également sommé ses ministres de faire preuve de "collégialité, solidarité (et) responsabilité". Sur le perron de l'Élysée, Najat Vallaud-Belkacem a souligné que "tout le monde avait compris", et assuré que le président de la République avait "déploré avoir à faire cette mise au point", qui vaut pour ultime avertissement.

"Ce recadrage a été clair, net et personne n'a moufté", a confié un ministre à l'issue du Conseil. Selon lui, "le président a ajouté : ‘c'est la dernière fois’". Beaucoup devaient alors avoir en tête le limogeage, le 2 juillet dernier, de Delphine Batho (Ecologie), qui avait contesté publiquement les coupes budgétaires de son ministère.

"Populations trop souvent stigmatisées"

Dans l'entourage de Manuel Valls, on assurait que ce dernier était "en harmonie avec ce qu'a dit le président Hollande, tant sur la méthode que sur le fond".

François Hollande a assuré que la politique du gouvernement tenait compte "de ces populations trop souvent stigmatisées" mais aussi de "nos concitoyens légitimement exaspérés, surtout lorsque leurs biens et leur sécurité sont en cause".

Dans le même esprit, il a concédé que "participer à un gouvernement n'efface pas les sensibilités", manière de reconnaître l'expression d'opinions politiques diverses au sein du gouvernement.

Si débat il y a, a-t-il cependant poursuivi, sans prendre partie dans le duel Valls-Duflot, il doit être soumis à son "arbitrage" et "se situer à l'intérieur du gouvernement, non sur la place publique".

Dans une allusion sibylline à la montée du Front national et aux élections municipales, François Hollande a ajouté à l'adresse de ses ministres: "Vous connaissez les menaces qui nous entourent et qui se nourrissent de la défiance".

Avec dépêches

Première publication : 02/10/2013

  • FRANCE

    Roms : 77 % des Français soutiennent la position de Manuel Valls

    En savoir plus

  • FRANCE

    Roms : le gouvernement accusé de ne pas appliquer ses propres règles

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Un nombre record de Roms expulsés en France en 2013, selon Amnesty International

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)