Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

EUROPE

Berlusconi appelle finalement à voter la confiance au gouvernement Letta

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2013

L'ancien président du Conseil italien, Silvio Berlusconi, a créé la surprise mercredi en appelant les parlementaires de son parti à voter la confiance au gouvernement d'Enrico Letta, renonçant ainsi à le faire chuter.

Il a soudainement changé son fusil d'épaule. L'ancien président du conseil italien Silvio Berlusconi a créé la surprise mercredi en appelant les parlementaires de son parti à voter la confiance au gouvernement d'Enrico Letta.



"Nous avons décidé, non sans débat interne, de voter la confiance", a déclaré le Cavaliere dans une courte allocution au Sénat, quatre jours après avoir provoqué une crise politique.

La colère grondait en effet dans les rangs du PDL, le parti du Peuple et de la Liberté, depuis que Silvio Berlusconi, son chef, a contraint dimanche cinq ministres de son parti à démissionner.

Cette stratégie – fomentée par l’ex-président du Conseil, menacé d’une expulsion du Sénat et d’une levée de son immunité parlementaire après la confirmation de sa condamnation pour fraude fiscale, en août dernier – risquait de faire plonger l’Italie dans une grave crise politique. Certains analystes qualifiaient même le comportement de Berlusconi de "fou".

Prenant acte des engagements d'Enrico Letta pour réduire la pression fiscale et garantir la responsabilité des magistrats, Berlusconi a finalement appelé à voter la confiance au gouvernement qu'il souhaitait faire tomber la veille. Son allocution au Sénat a été accueillie par un silence stupéfait.
 

Première publication : 02/10/2013

  • ITALIE

    La droite italienne peut-elle se passer de Berlusconi ?

    En savoir plus

  • CRISE POLITIQUE

    Italie : Enrico Letta va demander la confiance du Parlement

    En savoir plus

  • ITALIE

    Rome tente d'éviter les élections anticipées après l'explosion de la coalition

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)