Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gilberto Rodrigues Léal : le MUJAO annonce la mort du français enlevé au Mali

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

José Bové et Guy Verhofstadt, candidats à la présidence de la Commission européenne

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Elio Di Rupo, Premier ministre belge

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : les coulisses d'une libération

En savoir plus

FOCUS

Dans la ville natale de Jean Paul II, la "papamania" est au beau fixe

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

SUR LE NET

Un père syrien se bat en ligne pour retrouver son fils

En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Ligue des champions : à Madrid, Chelsea neutralise l'Atlético

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l’incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

  • Ryan Giggs joue les entraîneurs pour Manchester United

    En savoir plus

  • Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

FRANCE

Polémique sur les Roms : Jean-Marc Ayrault a "toute confiance" en Manuel Valls

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2013

Devant l'Assemblée, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré avoir "toute confiance" en son ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Les deux hommes ont récemment eu un différend au sujet des Roms et de leur capacité d'"intégration" en France.

Après plusieurs jours de polémique, Jean-Marc Ayrault a assuré mercredi 2 octobre qu'il avait confiance en Manuel Valls, dont les propos sur la difficulté des Roms à s'intégrer ont suscité des tensions au sein du gouvernement et amené François Hollande à intervenir. "J'ai toute confiance dans le ministre de l'Intérieur", a ainsi affirmé le Premier ministre

devant l'Assemblée nationale après avoir été interpellé par l'opposition sur cette polémique.

La tâche de Manuel Valls est difficile et demande de la "ténacité", a-t-il fait valoir. "Mais ça demande aussi une cohérence et une cohésion gouvernementale. La politique du gouvernement c'est la politique de tout le gouvernement", a-t-il ajouté.

Une vive controverse oppose depuis une semaine la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, à Manuel Valls, qu'elle a accusé d'avoir attenté au pacte républicain en affirmant que seule une minorité de Roms voulaient s'intégrer en France.

"Un gouvernement, c'est un ensemble de personnalités"

Le Premier ministre avait pour sa part affirmé la veille dans l'hémicycle que "l'intégration" des Roms était "possible" à condition qu'ils respectent les lois.

Dans sa réponse au député UMP Gérald Darmanin, Jean-Marc Ayrault est aussi revenu sur la mise au point de François Hollande le matin en conseil des ministres. Le chef de l'État a en effet fermement pris la parole pour mettre un terme à la polémique. "Le président de la République a tenu à apporter une précision de comportement et de méthode", a expliqué le chef du gouvernement. Ce qui doit inspirer l'équipe ministérielle, "c'est la collégialité, la solidarité et, ça a l'air de vous manquer, la responsabilité", a lancé le chef du gouvernement à l'adresse de la droite.

Jean-Marc Ayrault a promis de veiller à la cohésion de son gouvernement, comme le lui a demandé François Hollande. "Un gouvernement, c'est un ensemble de personnalités", a-t-il dit. "Mais un gouvernement, ce n'est pas une addition d'individualités, c'est une équipe qui consacre l'essentiel de son temps et de son énergie au service du pays et rien d'autre (...) En ce qui me concerne, je veillerai à ce qu'il en soit ainsi chaque jour, au service de la France et des Français."

Avec dépêches

 

Première publication : 02/10/2013

  • FRANCE

    Roms : 77 % des Français soutiennent la position de Manuel Valls

    En savoir plus

  • FRANCE

    Roms : le gouvernement accusé de ne pas appliquer ses propres règles

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Un nombre record de Roms expulsés en France en 2013, selon Amnesty International

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)