Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux jardins d'idées

En savoir plus

FRANCE

Polémique sur les Roms : Jean-Marc Ayrault a "toute confiance" en Manuel Valls

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2013

Devant l'Assemblée, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré avoir "toute confiance" en son ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Les deux hommes ont récemment eu un différend au sujet des Roms et de leur capacité d'"intégration" en France.

Après plusieurs jours de polémique, Jean-Marc Ayrault a assuré mercredi 2 octobre qu'il avait confiance en Manuel Valls, dont les propos sur la difficulté des Roms à s'intégrer ont suscité des tensions au sein du gouvernement et amené François Hollande à intervenir. "J'ai toute confiance dans le ministre de l'Intérieur", a ainsi affirmé le Premier ministre

devant l'Assemblée nationale après avoir été interpellé par l'opposition sur cette polémique.

La tâche de Manuel Valls est difficile et demande de la "ténacité", a-t-il fait valoir. "Mais ça demande aussi une cohérence et une cohésion gouvernementale. La politique du gouvernement c'est la politique de tout le gouvernement", a-t-il ajouté.

Une vive controverse oppose depuis une semaine la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, à Manuel Valls, qu'elle a accusé d'avoir attenté au pacte républicain en affirmant que seule une minorité de Roms voulaient s'intégrer en France.

"Un gouvernement, c'est un ensemble de personnalités"

Le Premier ministre avait pour sa part affirmé la veille dans l'hémicycle que "l'intégration" des Roms était "possible" à condition qu'ils respectent les lois.

Dans sa réponse au député UMP Gérald Darmanin, Jean-Marc Ayrault est aussi revenu sur la mise au point de François Hollande le matin en conseil des ministres. Le chef de l'État a en effet fermement pris la parole pour mettre un terme à la polémique. "Le président de la République a tenu à apporter une précision de comportement et de méthode", a expliqué le chef du gouvernement. Ce qui doit inspirer l'équipe ministérielle, "c'est la collégialité, la solidarité et, ça a l'air de vous manquer, la responsabilité", a lancé le chef du gouvernement à l'adresse de la droite.

Jean-Marc Ayrault a promis de veiller à la cohésion de son gouvernement, comme le lui a demandé François Hollande. "Un gouvernement, c'est un ensemble de personnalités", a-t-il dit. "Mais un gouvernement, ce n'est pas une addition d'individualités, c'est une équipe qui consacre l'essentiel de son temps et de son énergie au service du pays et rien d'autre (...) En ce qui me concerne, je veillerai à ce qu'il en soit ainsi chaque jour, au service de la France et des Français."

Avec dépêches

 

Première publication : 02/10/2013

  • FRANCE

    Roms : 77 % des Français soutiennent la position de Manuel Valls

    En savoir plus

  • FRANCE

    Roms : le gouvernement accusé de ne pas appliquer ses propres règles

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Un nombre record de Roms expulsés en France en 2013, selon Amnesty International

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)