Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

FRANCE

Polémique sur les Roms : Jean-Marc Ayrault a "toute confiance" en Manuel Valls

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2013

Devant l'Assemblée, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré avoir "toute confiance" en son ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Les deux hommes ont récemment eu un différend au sujet des Roms et de leur capacité d'"intégration" en France.

Après plusieurs jours de polémique, Jean-Marc Ayrault a assuré mercredi 2 octobre qu'il avait confiance en Manuel Valls, dont les propos sur la difficulté des Roms à s'intégrer ont suscité des tensions au sein du gouvernement et amené François Hollande à intervenir. "J'ai toute confiance dans le ministre de l'Intérieur", a ainsi affirmé le Premier ministre

devant l'Assemblée nationale après avoir été interpellé par l'opposition sur cette polémique.

La tâche de Manuel Valls est difficile et demande de la "ténacité", a-t-il fait valoir. "Mais ça demande aussi une cohérence et une cohésion gouvernementale. La politique du gouvernement c'est la politique de tout le gouvernement", a-t-il ajouté.

Une vive controverse oppose depuis une semaine la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, à Manuel Valls, qu'elle a accusé d'avoir attenté au pacte républicain en affirmant que seule une minorité de Roms voulaient s'intégrer en France.

"Un gouvernement, c'est un ensemble de personnalités"

Le Premier ministre avait pour sa part affirmé la veille dans l'hémicycle que "l'intégration" des Roms était "possible" à condition qu'ils respectent les lois.

Dans sa réponse au député UMP Gérald Darmanin, Jean-Marc Ayrault est aussi revenu sur la mise au point de François Hollande le matin en conseil des ministres. Le chef de l'État a en effet fermement pris la parole pour mettre un terme à la polémique. "Le président de la République a tenu à apporter une précision de comportement et de méthode", a expliqué le chef du gouvernement. Ce qui doit inspirer l'équipe ministérielle, "c'est la collégialité, la solidarité et, ça a l'air de vous manquer, la responsabilité", a lancé le chef du gouvernement à l'adresse de la droite.

Jean-Marc Ayrault a promis de veiller à la cohésion de son gouvernement, comme le lui a demandé François Hollande. "Un gouvernement, c'est un ensemble de personnalités", a-t-il dit. "Mais un gouvernement, ce n'est pas une addition d'individualités, c'est une équipe qui consacre l'essentiel de son temps et de son énergie au service du pays et rien d'autre (...) En ce qui me concerne, je veillerai à ce qu'il en soit ainsi chaque jour, au service de la France et des Français."

Avec dépêches

 

Première publication : 02/10/2013

  • FRANCE

    Roms : 77 % des Français soutiennent la position de Manuel Valls

    En savoir plus

  • FRANCE

    Roms : le gouvernement accusé de ne pas appliquer ses propres règles

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Un nombre record de Roms expulsés en France en 2013, selon Amnesty International

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)