Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

FRANCE

Polémique sur les Roms : Jean-Marc Ayrault a "toute confiance" en Manuel Valls

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2013

Devant l'Assemblée, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré avoir "toute confiance" en son ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Les deux hommes ont récemment eu un différend au sujet des Roms et de leur capacité d'"intégration" en France.

Après plusieurs jours de polémique, Jean-Marc Ayrault a assuré mercredi 2 octobre qu'il avait confiance en Manuel Valls, dont les propos sur la difficulté des Roms à s'intégrer ont suscité des tensions au sein du gouvernement et amené François Hollande à intervenir. "J'ai toute confiance dans le ministre de l'Intérieur", a ainsi affirmé le Premier ministre

devant l'Assemblée nationale après avoir été interpellé par l'opposition sur cette polémique.

La tâche de Manuel Valls est difficile et demande de la "ténacité", a-t-il fait valoir. "Mais ça demande aussi une cohérence et une cohésion gouvernementale. La politique du gouvernement c'est la politique de tout le gouvernement", a-t-il ajouté.

Une vive controverse oppose depuis une semaine la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, à Manuel Valls, qu'elle a accusé d'avoir attenté au pacte républicain en affirmant que seule une minorité de Roms voulaient s'intégrer en France.

"Un gouvernement, c'est un ensemble de personnalités"

Le Premier ministre avait pour sa part affirmé la veille dans l'hémicycle que "l'intégration" des Roms était "possible" à condition qu'ils respectent les lois.

Dans sa réponse au député UMP Gérald Darmanin, Jean-Marc Ayrault est aussi revenu sur la mise au point de François Hollande le matin en conseil des ministres. Le chef de l'État a en effet fermement pris la parole pour mettre un terme à la polémique. "Le président de la République a tenu à apporter une précision de comportement et de méthode", a expliqué le chef du gouvernement. Ce qui doit inspirer l'équipe ministérielle, "c'est la collégialité, la solidarité et, ça a l'air de vous manquer, la responsabilité", a lancé le chef du gouvernement à l'adresse de la droite.

Jean-Marc Ayrault a promis de veiller à la cohésion de son gouvernement, comme le lui a demandé François Hollande. "Un gouvernement, c'est un ensemble de personnalités", a-t-il dit. "Mais un gouvernement, ce n'est pas une addition d'individualités, c'est une équipe qui consacre l'essentiel de son temps et de son énergie au service du pays et rien d'autre (...) En ce qui me concerne, je veillerai à ce qu'il en soit ainsi chaque jour, au service de la France et des Français."

Avec dépêches

 

Première publication : 02/10/2013

  • FRANCE

    Roms : 77 % des Français soutiennent la position de Manuel Valls

    En savoir plus

  • FRANCE

    Roms : le gouvernement accusé de ne pas appliquer ses propres règles

    En savoir plus

  • IMMIGRATION

    Un nombre record de Roms expulsés en France en 2013, selon Amnesty International

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)