Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

Amériques

"Shutdown" : les fonctionnaires au chômage forcé se consolent avec des repas gratuits

© Twitter - @banz110

Texte par Joseph BAMAT

Dernière modification : 02/10/2013

En raison du bras de fer sur le budget entre le Sénat et la Chambre des représentants, 800 000 fonctionnaires américains sont au chômage forcé. Pour les soutenir, des commerçants de Washington leur proposent des services gratuits.

Alors qu’ils n’ont plus le droit de se rendre sur leur lieu de travail depuis le 1er octobre, les fonctionnaires des administrations fédérales américaines jugés "non-essentiels" ont trouvé un peu de réconfort auprès de plusieurs commerçants de Washington. Scandalisés par la paralysie budgétaire qui fait suite au bras de fer entre le Sénat et la Chambre des représentants sur le programme de réforme du système de santé et sur le vote du budget 2014, des entrepreneurs ont en effet décidé d’offrir aux employés en congés forcés sans solde des services gratuits.

Comme le rapporte l'AFP, une chaîne locale de fast-food, Z-Burgers, propose des burgers gratuits aux fonctionnaires affectés par le blocage. Le propriétaire, un Iranien qui a immigré aux États-Unis dans les années 1980, sait qu'il va perdre de l'argent si "la paralysie dure plus de 20 jours", mais il tient à aider les fonctionnaires qui constituent une grande partie de sa clientèle.

Loisirs, vin et sandwich

Le célèbre chef José Andrès a aussi annoncé sur Twitter que trois de ses restaurants (Jaleo, Zaytinya et Oyamel) fourniront un sandwich par jour aux employés fédéraux au chômage technique. "On dirait que vous avez besoin d’un verre !", plaisante pour sa part sur son compte Twitter le Mockingbird Hill, un bar à vin du centre-ville de Washington. L'établissement propose ainsi un verre gratuit aux travailleurs contraints de rester chez eux.

Certains restaurants ironisent même sur l'incapacité des représentants américains qui n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur le vote du budget. Le Pork Barrel BBQ offre ainsi un sandwich au porc à tous ceux qui présentent une carte d’employé fédéral, exception faite des membres du Congrès.

Les fonctionnaires au chômage peuvent aussi occuper leur temps par des loisirs mais sans avoir besoin de sortir leur portefeuille. Le National Geographic Museum ou encore le National Museum of Women in the Arts leur proposent ainsi un accès libre. Et pour ceux qui préfèrent les activités manuelles, le centre Fibre Space les invite à suivre gratuitement un cours de tricot le temps du blocage.

Première publication : 02/10/2013

  • ÉTATS-UNIS

    "Shutdown" : le cimetière américain d'Omaha Beach ferme ses portes

    En savoir plus

  • USA : les sites gouvernementaux affectés par la paralysie budgétaire

    En savoir plus

  • IMPASSE BUDGÉTAIRE

    Obama blâme la "croisade idéologique" des républicains

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)