Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dites 33 !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

Amériques

Washington expulse à son tour trois diplomates vénézueliens

© AFP

Vidéo par Maud ROUBEAUD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2013

En réponse à l'expulsion de trois diplomates américains du Venezuela pour soupçons "d'actes de sabotage", le département d'État américain a annoncé mardi soir que trois diplomates vénézuéliens étaient expulsés des États-Unis.

La riposte diplomatique ne s'est pas fait attendre. Au lendemain de l’expulsion de trois diplomates américains par Caracas, les États-Unis ont annoncé mardi 1er octobre au soir le renvoi de trois diplomates vénézueliens, dont le chargé d’affaires à Washington.

Une décision qui a provoqué l’ire du gouvernement vénézuélien. "Nous nous opposons à l'expulsion du chargé d'affaires de la république bolivarienne du Venezuela à Washington, Calixto Ortega Ríos, ainsi que de la seconde secrétaire de l'ambassade, Monica Sanchez, et de Marisol Gutierrez, consul à Houston", a indiqué le ministère vénézuélien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Les États-Unis ont confirmé ces expulsions en indiquant qu'ils avaient 48 heures pour quitter le pays. "Il est regrettable que le gouvernement vénézuélien ait une fois de plus décidé d'expulser des responsables américains sur des allégations sans fondement, ce qui réclame des actions de rétorsion", a précisé un responsable du département d'État.

"Conspiration"

"Nous rejetons totalement les allégations du gouvernement vénézuélien quant à l'implication des autorités américaines dans quelque conspiration que ce soit visant à déstabiliser le régime vénézuélien", a déclaré de son côté la porte-parole du ministère américain des Affaires étrangères, Jennifer Psaki.

Le président du Venezuela Nicolas Maduro avait ordonné lundi l'expulsion de trois diplomates américains accusés d'entente avec l'opposition pour fomenter des actes de sabotage économique et du réseau électrique du pays.

Le Venezuela a connu début septembre une gigantesque panne électrique, que les autorités ont mise sur le compte d'un "sabotage" et le pays souffre aussi de pénuries alimentaires et de produits de consommation courante. Le gouvernement accuse l'opposition – et ses soutiens américains – de spéculer afin de tenter de le discréditer.

Washington et Caracas, qui n'ont plus d'ambassadeurs respectifs depuis 2010, mais des chargés d'affaires, entretiennent des relations diplomatiques particulièrement tendues.

Avec dépêches

Première publication : 02/10/2013

  • VENEZUELA

    "Yankees go home !" : le président Maduro expulse des diplomates américains

    En savoir plus

  • ÉNERGIE

    Venezuela : panne d’électricité géante à Caracas et dans plusieurs régions

    En savoir plus

  • AFFAIRE SNOWDEN

    Le Venezuela affirme avoir reçu la demande d'asile d'Edward Snowden

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)