Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

asie

Nouvelle fuite d'eau radioactive à Fukushima

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/10/2013

La compagnie qui gère la centrale accidentée de Fukushima a annoncé jeudi avoir découvert une nouvelle fuite d'eau radioactive d'un réservoir. Elle n'exclut pas qu'une partie de l'eau contaminée se soit déversée dans l'océan Pacifique.

Tokyo Electric Power (Tepco), l’exploitant de Fukushima, qui peine à gérer la centrale nucléaire depuis le séisme de mars 2011, a annoncé, jeudi 3 octobre, qu’une nouvelle fuite d’eau radioactive s’échappait d’un réservoir. Tepco n’exclut pas que cette eau contaminée se déverse dans l’océan Pacifique.

Le groupe japonais a construit à la hâte des centaines de réservoirs pour entreposer l’eau servant à refroidir le combustible nucléaire, qui a fondu dans trois réacteurs lors de la catastrophe sur le site de Fukushima-Daiichi, à 230 kilomètres au nord-est de Tokyo. Tepco déverse chaque jour des centaines de tonnes d’eau pour éviter toute surchauffe des réacteurs.



Problème : la société remplit les réservoirs à ras bord, faute de pouvoir suivre le rythme de l’accumulation d’eau contaminée. Environ 430 litres d’eau se sont donc échappés en douze heures de ce réservoir trop plein, et qui penche en raison de l’inclinaison du terrain à cet endroit, a expliqué un porte-parole de Tepco, Masayuki Ono. Il estime en outre que l’eau a sans doute atteint le Pacifique, située à 300 mètres environ du réservoir.

Les radiations de l’eau s’échappant du site de Fukushima sont principalement confinées aux abords de la centrale. Selon Tepco et les autorités japonaises, ces eaux ne constituent pas une menace environnementale pour les autres pays, car sa nocivité se dilue dans la mer.

La capacité de Tepco à mener à bien le nettoyage de la centrale de Fukushima - qui prendra des décennies - est régulièrement mise en doute, et le gouvernement japonais s’est engagé à prendre en charge lui-même la gestion de l’eau et des opérations de refroidissement sur le site. Le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, a déclaré que cette nouvelle fuite prouvait que les efforts de Tepco pour améliorer la gestion de l’eau contaminée n’étaient pas suffisants.

Avec dépêches

Première publication : 03/10/2013

  • JAPON

    Fermeture de la dernière centrale nucléaire en service au Japon

    En savoir plus

  • JAPON

    À Fukushima, les taux de radioactivité atteignent un nouveau record

    En savoir plus

  • JAPON

    Accident nucléaire : les poissons de Fukushima toujours hautement radioactifs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)