Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

asie

Nouvelle fuite d'eau radioactive à Fukushima

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/10/2013

La compagnie qui gère la centrale accidentée de Fukushima a annoncé jeudi avoir découvert une nouvelle fuite d'eau radioactive d'un réservoir. Elle n'exclut pas qu'une partie de l'eau contaminée se soit déversée dans l'océan Pacifique.

Tokyo Electric Power (Tepco), l’exploitant de Fukushima, qui peine à gérer la centrale nucléaire depuis le séisme de mars 2011, a annoncé, jeudi 3 octobre, qu’une nouvelle fuite d’eau radioactive s’échappait d’un réservoir. Tepco n’exclut pas que cette eau contaminée se déverse dans l’océan Pacifique.

Le groupe japonais a construit à la hâte des centaines de réservoirs pour entreposer l’eau servant à refroidir le combustible nucléaire, qui a fondu dans trois réacteurs lors de la catastrophe sur le site de Fukushima-Daiichi, à 230 kilomètres au nord-est de Tokyo. Tepco déverse chaque jour des centaines de tonnes d’eau pour éviter toute surchauffe des réacteurs.



Problème : la société remplit les réservoirs à ras bord, faute de pouvoir suivre le rythme de l’accumulation d’eau contaminée. Environ 430 litres d’eau se sont donc échappés en douze heures de ce réservoir trop plein, et qui penche en raison de l’inclinaison du terrain à cet endroit, a expliqué un porte-parole de Tepco, Masayuki Ono. Il estime en outre que l’eau a sans doute atteint le Pacifique, située à 300 mètres environ du réservoir.

Les radiations de l’eau s’échappant du site de Fukushima sont principalement confinées aux abords de la centrale. Selon Tepco et les autorités japonaises, ces eaux ne constituent pas une menace environnementale pour les autres pays, car sa nocivité se dilue dans la mer.

La capacité de Tepco à mener à bien le nettoyage de la centrale de Fukushima - qui prendra des décennies - est régulièrement mise en doute, et le gouvernement japonais s’est engagé à prendre en charge lui-même la gestion de l’eau et des opérations de refroidissement sur le site. Le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, a déclaré que cette nouvelle fuite prouvait que les efforts de Tepco pour améliorer la gestion de l’eau contaminée n’étaient pas suffisants.

Avec dépêches

Première publication : 03/10/2013

  • JAPON

    Fermeture de la dernière centrale nucléaire en service au Japon

    En savoir plus

  • JAPON

    À Fukushima, les taux de radioactivité atteignent un nouveau record

    En savoir plus

  • JAPON

    Accident nucléaire : les poissons de Fukushima toujours hautement radioactifs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)